samedi 5 novembre 2011

Le voyage autour du monde de George Anson et le supplément du voyage à la mer du sud dans une magnifique édition in quarto...

Les voyages forment la jeunesse, les livres sur les voyages la maintiennent…

Je vous propose aujourd'hui un voyage autour du monde réalisé au cours du XVIIIe siècle ; un vrai avec ses découvertes, ses batailles, ses tragédies et ses gloires… Il a été mené sous l'autorité de George Anson (1697-1762), à la tête d'une escadre destinée à contrebalancer l'hégémonie espagnole et la présence française dans le monde. Ce voyage n'aurait pu être qu'une conquête de plus à mettre aux crédit de la flotte anglaise si celui-ci n'était, contrairement aux percées espagnoles, l'occasion de préciser dans un ouvrage destiné à tous, la géographie et les cartes des territoires conquis ou traversés.


Avant que d'aller plus avant dans ce voyage, c'est aux éditeurs de ce magnifique recueil qu'il faut rendre hommage. La préface du premier volume précise d'ailleurs fort à propos que la nouvelle édition de Arkstee & Merkus, présentée ici par dans un joli format in quarto, surpasse la première édition, notamment grâce à l'ajout d'une mappemonde dressée par Monsieur Belin indiquant précisément les routes empruntées, et est bien supérieure aux contrefaçons françaises et suisses (sic) qui sont faites sur un papier de mauvaise qualité avec des illustrations, disons le mot : nulles !!


Et c'est vrai que cette édition est imprimée sur du papier d'excellente qualité comme l'édition des frères Duplain de Lyon qui y est associée... La reliure n'est pas mal non plus. L'ouvrage est recouvert d'un plein veau marbré de belle facture aux motifs, filets, fleurons et coupes dorées. Le temps n'a pas marqué l'ouvrage. Il est en parfait état et on imagine sans peine qu'il a dû rester longtemps à l'abri du soleil, de l'humidité, des insectes, des rongeurs des profanes et des emprunteurs [je n'ai oublié personne ?] sur les rayonnages d'une bibliothèque fermée appartenant à une vieille famille de la noblesse, dont vous trouverez l'ex-libris au contre-plat.


Revenons à ce voyage : Il est facile à suivre puisqu'en début de volume une grande carte dépliante en donne la fidèle description. Il est ensuite relaté en 3 livres composés de plusieurs chapitres. A cette époque le capitaine Anson commandait le "Centurion" sur les côtes d'Afrique. En 1739, Lord Wager le rappela de Sainte-Hélène et lui confia la direction d'une expédition contre les établissements espagnols de la côte occidentale de l'Amérique du Sud. Nommé Commodore à la tête d'une escadre de sept navires — un vaisseau de ligne, trois frégates, un sloop et deux navires de transport —, il quitta Plymouth le 18 septembre 1740, trop tard pour franchir le cap Horn à la saison propice. Sa circumnavigation dura trois ans et neuf mois.


Le voyage du Commodore Anson fut un désastre sur le plan humain, puisque sur 2 000 hommes embarqués — marins de la Navy, marins du commerce et hommes de troupes —, seuls 188 revinrent. Mais son retour triomphal en Grande-Bretagne, le 15 juin 1744, sur le seul "Centurion", avec un trésor de 400 000 livres après la prise du Galion de Manille, lui valut un immense prestige populaire.


La première partie de cet ouvrage retrace le déroulement du voyage en lui-même et a été tiré des documents fournis par le journal de bord du commandant. Dans un premier temps, l'escadre touche le Brésil et fait route jusqu'à la Patagonie. Dans le détroit de Magellan, Anson perd quatre de ses navires et les deux tiers de ses hommes. Il continue cependant sa route dans le Pacifique jusqu'aux Philippines et à Macao. L'édition que je vous propose est illustrée de vignettes magnifiques, de 35 planches et cartes dont un plan de Manille, une carte des îles Philippines et de représentations de bâtiments à voiles, le tout dans un état proche de l'état d'origine.


La deuxième partie ou supplément est la traduction française de quatre récits donnés par des membres de l'équipage du vaisseau le Wager, abîmé au passage du cap Horn sur une île de Patagonie. Il s'agit des mémoires laissées par des officiers ayant participé à l'expédition de retour [ Bulkelei & Cummino (Londres 1743), Campbell (Dublin 1747), Morris (Dublin 1752), le quatrième livre sans nom (Londres 1751)] qui choisirent chacun un passage différent pour rejoindre leur base, les uns vers l'ouest et le Chili, les autres vers l'est et le Brésil.


J'ai, bien sûr, beaucoup d'autres clichés de l'ouvrage et des gravures à votre disposition. Je peux vous en envoyer sur demande. C'est dans ces moments que l'on teste sa capacité à n'être qu'un passeur de livres ;-)) Pierre

ANSON (George). Voyage autour du monde, fait dans les années 1740, 41, 42, 43, 44. Par George Anson, présentement Lord Anson, Commandant en Chef d'une Escadre envoyée par sa Majesté Britannique dans la Mer du Sud. Tiré des Journaux & autres Papiers de ce Seigneur, & publié par Richard Walter, Maitre es art & chapelain du centurion dans cette expédition.Orné de cartes et de figures en taille douce. Traduit de l'Anglois. Nouvelle édition. A Amsterdam et à Leipzig. 1751. Suivi de : Voyage à la mer du sud, fait par quelques Officiers commandants le Vaisseau le Wager. Pour servir de suite au Voyage de Georges Anson. Traduit de l'anglois. Lyon chez les frères Duplain. 1756. Les deux ouvrages reliés en un vol. in-4. Plein veau marbré, dos à 5 nerfs orné de fleurons, de filets et de motifs dorés, pièce-de-titre de maroquin rouge, Filet doré sur les coupes et les coiffes, tranches rouges. (Reliure de l'époque). Ouvrage orné de vignettes et de 35 cartes et planches gravés dont des cartes dépliantes. [1 f blanc], [4 ff n. ch], XIV-330 pp / [2 ff n. ch], XVI-185 - xivpp (table des matières), [1 f blanc]. Exemplaire en parfait état intérieur carte et texte. Bel état extérieur, une coiffe restaurée, premier mors fendillé aux extrémités. Ex-libris. Vendu

11 commentaires:

Bertrand a dit…

Bel ouvrage ! Un exemplaire se vendait justement hier chez Pierre Bergé, Collection Jean-Paul Morin : Voyages, Explorations, n°61 - estimé 2.000/3000 euros (je ne sais pas le prix qu'il a fait). Voici la fiche de l'exemplaire :

ANSON (George)1. Voyage autour du monde, fait dans les années MCDDXL,I,II,III,IV par George Anson, presentement Lord Anson, commandant en chef d'une escadre envoyee par sa majesté britanique dans la mer du Sud. Tiré des journaux & autres papiers de ce Seigneur, & publié par Richard Walter, Maître ès arts & chapelain du Centurion dans cette Expédition.
Orné de cartes & de figures en taille douce.
Traduit de l'anglois. Nouvelle édition.
Amsterdam & Leipzig, Arkstee & Merkus, 1751.
Suivi de :
Voyage à la mer du Sud, fait par quelques officiers commandants le vaisseau

Le Wager : pour servir de suite au Voyage de Georges Anson. Traduit de l'anglois. Lyon, frères Duplain, 1756.
2 ouvrages en 1 volume in-4 de (4) ff., XIV pp., 330 pp. ; (2) ff., XVI pp., 185 pp., XIV pp. de table, (1) f. de privilège : veau blond, dos à nerfs orné, pièce de titre de maroquin rouge, triple filet doré encadrant les plats avec fleurons aux angles, coupes filetées or, tranches dorées sur marbrures (reliure de l'époque).
Première édition française du Voyage à la mer du Sud.

Le Voyage autour du monde avait d'abord paru en français en 1749, traduit par Elie de Joncourt. Les éditeurs expliquent dans un Avertissement qu'il eut un succès tel qu'il est épuisé et qu'il s'en est même fait deux contrefaçons.

Cette nouvelle édition, assurent-ils, « surpasse la précédente à tous égards. Les figures en ont été gravées avec beaucoup plus de soin par de très habiles maîtres : le papier en est plus beau, & elle est ornée de belles vignettes. On y trouvera aussi une mappe-monde dressée par Mr Belin, ingénieur ordinaire de la Marine, où la route de ce voyage est marquée avec la dernière exactitude ».

L'illustration comprend 14 cartes et 21 planches gravées sur cuivre.
TRES JOLIE RELIURE EN VEAU BLOND DE L'EPOQUE, TRANCHES DOREES. Plusieurs cahiers entièrement brunis.
(Sabin, nº 1637, pour la première édition du Voyage parue en 1749 en trois volumes in-8, et nº 1639, pour la suite.- Borba de Moraes, I, 38-39.- Hill, nº 1817 : pour l'édition originale anglaise de 1748.- McDonnell, nº 18 : pour l'édition française du Voyage autour du monde parue en 1750.- Duviols, p. 458 : « Le succès du récit fut tout à fait exceptionnel en Grande-Bretagne. On compte cinq éditions en 1748 »).

First French edition of the Voyage to the South Sea, « written from the journal of Bulkeley and Cummins (London 1743). It deals with Bahia, Rio de Janeiro, and Santa Catharina » (Borba de Moraes).
« England, at war with Spain in 1739, equiped eight ships under the command of George Anson to harass the Spaniards on the western coast of South America, for the purpose of cutting off Spanish supplies of wealth from the Pacific area. (…) This compilation has long occupied a distinguished position as a masterpiece of descriptive travel. Anson's voyage appears to have been the most popular book of maritime adventure of the eighteenth century. (…) Three unauthorized accounts were published under the title A Voyage to the South Seas » (Hill).
A very fine contemporary binding. A number of quires are browned, in spite of the praise of the quality of the paper as stated by the publishers in their foreword.

B.

pascalmarty a dit…

Pas à ma portée, hélas, mais quelle merveille !

Pierre a dit…

My exemplaire is quand même very plus beau than celui de Pierre Bergé with ses cahiers brunis ! And plus, you do not have to pay the very grosses taxes in my boutique. Often, i pay the café en plus ;-)) Pierre

Pour les anglophones qui lisent le blog. Et oui, je suis parfaitement bilingue... Pour les autres, vous pouvez utiliser Google translate !

Bertrand a dit…

Yes it is ! D'autant que le libraire ne rechigne généralement pas à envisager un paiement à tempérament (sanguin de préférence), ainsi qu'une ristourne de bon aloi (sourire).

B.

calamar a dit…

il a l'air pas mal, ce Mornay ! (ou Cyral, je n'ai pas bien regardé). Pierre, mettez-le moi de côté.
Ah, au fait, il y a une petite erreur dans votre article : sur le prix, vous avez oublié la virgule avant les 2 décimales.

Pierre a dit…

Je rectifie, Calamar ;-))

Ce que j'aime dans ce métier de libraire, c'est justement que l'on prend le même plaisir à présenter un ouvrage à 22 € qu'à deux zéros de plus, s'il est de qualité ! Pierre

Textor a dit…

L'édition de Genève, Barrillot et fils, 1750 était affichée à 2300 euros dans un catalogue Lebail de 2002. La contrefaçon mal imprimée j'imagine. Tandis que the Voyage around the world, London 1756 en veau porphyre était proposé 3000 euros en 2004 toujours chez LeBail. Calamar a fait une bonne affaire, surtout s'il obtient les 10% de rigueur ... :)

calamar a dit…

oui, 20 euros, c'est bien.

Anonyme a dit…

C'est du beau, mais c'est du lourd !
Les williwaws catabatiques qui ont décimé presque toute l'expédition ont également fait tourner la tête au vendeur...

Jean-Michel

Pierre a dit…

Ils ont également fait tourner la tête à l'acheteur quand celui-ci n'était pas vendeur ;-))

C'est du lourd mais c'est du beau ! Pierre

Hugues a dit…

Belle bête!