samedi 22 novembre 2014

La belle Carmen de Prosper Mérimée a plus d'un amoureux, Chica ! Chica ! Chic ! Ay ! Ay ! Ay ! ...


Mérimée publia très jeune, à vingt-deux ans, son premier livre, mais, bien que le succès continuât à accompagner sa production, sa vocation littéraire n'a pas été exclusive. Parallèlement avec elle, il assumait les charges d'inspecteur général des Monuments historiques et développait des activités d'archéologue, d'historien, de traducteur et de linguiste.


Phénomène insolite au XIXe siècle, la pluralité de ses vocations ne manqua pas de susciter la méfiance des critiques qui lui reprochaient de ne pas s'être engagé dans une voie unique, et, prenant à la lettre la distinction qu'il avait établie lui-même entre ses activités "sérieuses" et ses "petites drôleries", finirent par lui faire une réputation d'amateur… À tort !


J'ai déjà présenté une correspondance de Prosper Mérimée [ou plutôt Philippe Gandillet l'a fait en publiant un de ses textes dont s'est inspiré Mérimée pour sa Vénus d'Ille…], il y a quelques temps. Carmen est une nouvelle tout aussi remarquable publiée en 1847. L'héroïne est la figure emblématique de la bohémienne dans la littérature française du XIXe siècle. Elle allie l'attrait de l'exotisme, le pouvoir de la magicienne et la force de la séduction qu'on attribue aux gitanes. Carmen a de nombreuses sœurs dans l'œuvre de Mérimée mais aucune ne possède cependant autant de relief qu'elle. Aussi inspira-t-elle l'opéra homonyme de Bizet, qui fait oublier parfois l'originale !


Sauvage, effrontée, une fleur de cassis à la bouche, telle apparaît Carmen, fille de l'amour et de la liberté, toujours prête à mettre la rage au cœur, à pousser au crime. De ce jeu cruel, elle est bientôt la victime, mais la mise à mort, ici, n'a pas lieu dans l'arène. Don José, un Basque ardent et naïf, brigadier dans un régiment de dragons, rencontre à Séville la belle Bohémienne Carmen. Chargé de la conduire en prison, il la laisse s’enfuir et se voir dégradé.


Par jalousie, il blesse un officier et s’enfuit. Il rejoint Carmen et mène auprès d’elle la dure vie de contrebandier, puis de voleur et de brigand. Mais Carmen se lasse… Elle a, selon la coutume gitane, un époux qui revient du bagne. José le tue, devenant ainsi le "mari" de Carmen. Il lui propose de fuir en Amérique pour y mener une vie honnête. Carmen, qui s’est éprise d’un ténor picador et veut surtout rester libre, refuse. Don José la tuera avant de se rendre aux gendarmes. L’histoire, racontée au narrateur par Don José dans la prison où il attend son exécution, s’achemine ainsi vers sa fin tragique


L'ouvrage que je propose aujourd'hui, florilège de nouvelles dont Carmen fait partie, est présenté dans une fort belle reliure mosaïquée et signée par Caulet. On peut lire Carmen en écoutant Bizet. On peut aussi choisir une opérette édulcorée et fredonner La Belle de Cadix… Pierre


MÉRIMÉE (Prosper). Carmen, Arsène Guillot, L'abbé Aubain, La dame de Pique, Les bohémiens, Le hussard, Nicolas Gogol. Paris Calmann-Levy, sd. Quarante-deuxième édition. Un volume in-8. Reliure demi-maroquin taupe (sic), dos lisse orné de motifs mosaïqués et dorés, gardes colorées, tranche supérieure dorée, couverture et dos conservé. Bel état, dos insolé. 40 € + port

vendredi 21 novembre 2014

La fusée. Carrefour annuel de l'aventure et de l'amitié chez Alsatia....


Je garde un très bon souvenir de mes années chez les "rangers" et de mon passage en coup de vent chez les " pionniers ". L'esprit d'équipe, l'amitié partagée et le respect de la hiérarchie qui y régnaient convenaient à mon caractère effacé. Quant aux rites catholiques qui accompagnaient les rencontres et les camps, c'était le passage obligé ! Je n'en voyais absolument pas l'intérêt à cette période de ma vie, mais j'étais discipliné…


A l'époque actuelle où la jeunesse est sous l'empire du virtuel, à une époque où elle est confrontée à des valeurs qui changent – il est de bon ton, pour un gamin de 13 ans, de commencer la musculation, par exemple… - certaines des vertus du scoutisme pourraient encore apporter un soutien aux plus désenchantés et triompher du néant qui les entoure. Enfin, je crois… Et puis, un peu d'esprit chevaleresque ne peut faire de mal à personne !


C'est pourquoi les ouvrages " scout " font partie des nombreux thèmes que je survole sans avoir les compétences du collectionneur qui s'imposent pour être un bon conseilleur. Voilà cependant une petite liste de " Fusée " [et en particulier les n° 1/2/3] qui ravira les amateurs. Cette collection était un florilège de textes, réunis en albums, destinés à contrecarrer la mode des " Superman", des hommes-gorilles et toute la littérature fantastique venue des États-Unis.


Ils étaient cinq de l'équipe Alsatia dont Pierre Joubert, le "maitre". Et voilà ce qu'ils souhaitaient : " Donnons-leur autre-chose : de l'espace, des tempêtes, des cimes dévastées par la neige, des gars que la vie prend à la gorge et qui se défendent, des plongées sous-marines, des bagarres dans la jungle, des jeeps blindées, des virées dans le désert… Enfin quoi ! Quelque chose qui remue, qui fonce, qui pète le feu !"


Aujourd'hui, nous dirions… qui vous console de vivre dans un monde où les progrès de la communication nous rendent esclave de l'horreur; de vivre dans un monde qui sent - plus qu'avant - la poudre, l'argent et la sueur ! J'ai longtemps cru à la jeunesse pour changer le monde ; en 1968, nous disions " Être jeune ou crever ! ", en oubliant que les vieux qui nous entouraient avaient payé, de deux guerres, notre mépris. C'était dans les erreurs du passé qu'il fallait chercher les écueils à éviter. Nous étions des gamins "sans histoires" - quelle chance ! Nous avons fait des gamins "sans Histoire" – quel danger ! Pierre


[LA FUSEE]. La fusée. Carrefour annuel de l'aventure et de l'amitié. Paris, Alsatia, 1953 – 1954 – 1955. 3 volumes in-8. Brochés à couverture cartonnée illustrée, le premier tome à couverture rempliée illustrée. N°1,2,3.  Nombreuses illustrations en 3 couleurs ou noir et blanc, dans et hors texte. Quelques traces de scotch. Très bon état. L'ensemble 60 € + port

[LA FUSEE]. La fusée. Carrefour annuel de l'aventure et de l'amitié. Paris, Alsatia, 1974 – 1975 – 1976. 3 volumes in-8. Brochés à couverture cartonnée illustrée. Nombreuses illustrations en noir et blanc, dans et hors texte. Très bon état. L'ensemble 30 € + port

jeudi 20 novembre 2014

Egyptologie. De nouveau, quelques ouvrages qui rentrent au catalogue…



1 – LEGRAIN (Georges)‎. Les temples de Karnak‎. Bruxelles, Vromant & Co (Fondation égyptologique Reine Elisabeth), 1929. Un volume in folio, VIII-270 pp. Reliure demi-chagrin tabac à coins, dos à 5 nerfs, titre en lettres dorées, gardes colorées. Excellent état. 160 € + port

2 – GRIFFITH F. L‎. Catalogue of the Demotic Graffiti of the Dodecaschoenus. Les Temples immergés de la Nubie‎. Volume I : Un volume infolio. Text. 318pp, 10 planches. Volume 2 : Un volume de planches montées sur onglet in plano. 72 planches. Reliures demi-chagrin tabac à coins, dos à 5 nerfs, titre en lettres dorées, gardes colorées. Excellent état. 450 € + port
 
3 - DAUMAS, F. Les mammisis de Dendara. Le Caire., 1959. Un volume in folio. Seules planches 34 à 99. Reliure demi-chagrin tabac à coins, dos à 5 nerfs, titre en lettres dorées, gardes colorées. Excellent état. A estimer

4 –  CHASSINAT Emile‎. Le mystère d'Osiris au mois de Khoiak (fascicule 1)‎. Institut français d'archéologie orientale du Caire, 1966, 346pp + 9 planches photographiques. Un volume grand in-4. Très nombreux passages en écriture hiéroglyphique. Reliure demi-chagrin tabac à coins, dos à 5 nerfs, titre en lettres dorées, gardes colorées. Excellent état. 320 € + port

5 – REISNER George Andrew. Canopics. Catalogue général des antiquités égyptiennes du Musée du Caire, Le Caire, IFAO, 1967.Un fort volume in folio. 404pp, 93 planches. Reliure demi-chagrin tabac à coins, dos à 5 nerfs, titre en lettres dorées, gardes colorées. Excellent état.  280 € + port

6 – The Tomb of Queen Tiyi: Introduction to the 1990 Second Edition, The Archaeological Analysis of KV 55, 1907-1990 AND A Select Bibliography of KV 55 Literature, by Nicholas Reeves. The Discovery of the Tomb, by Theodore M. Davis. Sketch of the Life of Queen Tiyi, by Gaston Maspero. Note on the Estimate of the Age Attained by the Person whose Skeleton was Found in the Tomb, by G. Elliot Smith, M.A., M.D., F.R.S., Professor of Anatomy in the Egyptian Government School of Medicine, Cairo. The Excavations of 1907, by Edward Ayrton. Catalogue of the Objects Discovered, by George Daressy. Illustrations by E. Harold Jones.Edité par KMT Communications, San Fransisco, California, 1990.  25 € + port

7 – MATTHEY. Les Tombes d'Egypte , nouvelles recherches dans les nécropoles de Memphis et de Thèbes. Cinq séances données à Genève et à Lausanne par M. A. Matthey. Genève et Paris, Richard et Sandoz, 1872. Un volume in-8. 242pp, broché. Très bon état. 95 € + port

8 – SCHMIDT, VALDEMAR. Choix de Monuments Égyptiens faisant Partie de la glyptothèque Ny-Carlsberg. Bruxelles Vromant et Copenhague, Paris, Londres, 1906. Un volume in-8. Broché. Bon état. Envoi manuscrit de l'auteur.  60 € + port

9 – VIGNARD Edmond. Partie 1 : Station aurignacienne à Nag-Hamadi – partie 2 : Le Sébilien. Un volume in-4. Le Caire, IFAO, 1923. Reliure percale fauve, pièce de titre. Petits signes d'usure. Bon état général. Planches et illustrations nombreuses.  60 € + port

10 – ALPIN Prosper. Reprint des trois tomes de l'édition originale traduite. Tome I : Les plantes d'égypte. Tome II : Histoire naturelle de l'Égypte en deux volumes. Le Caire, IFAO, 1980. 3 volumes in-8 sous emboitage. Reliure demi-chagrin bleu à coins, dos à 5 nerfs, titre en lettres dorées. Excellent état.  95 € + port

mercredi 19 novembre 2014

A l’attention des libraires qui tiennent boutique…




La période de Noël est une période où l’on constate un supplément d’activité dans les librairies anciennes. Si cette période comble de joie son banquier et sa famille, le libraire, peu habitué à gérer un surcroit de clientèle, appréhende légitimement  de faire face aux quelques acheteurs indélicats qui vont inévitablement tester sa patience : les agressifs qui savent tout sur tout, les négatifs qui ne croient en rien et les huitres qui n'ont pas d'avis sur le reste… Avec le manque d’accord tacite d’un confrère, j’ai détourné un petit visuel qui fera sourire les clients sympathiques ! Pierre

The Planter's Guide par Henry Steuart. Le papier au chevet de l'arbre…


Comment imaginer que des arbres peuvent être vieux de plusieurs milliers d'années ? Savez-vous qu'en France, un olivier de Roquebrune sur Argens aurait près de 2000 ans ? On reste sans voix devant ces témoins vivants du passé  qui ont vu, avec stoïcisme, l'homme les mettre  sous leur coupe… Sir Henry STEUART (1759-1836), auteur du " Guide du planteur" que je propose aujourd'hui à la vente, fait partie de ceux qui ont préféré les planter !


Henry Steuart est né le 20 octobre 1759 et descend d'une grande famille de sénéchaux d'Écosse. Il fait ses études en Allemagne et retourne en Écosse à dix-sept ans. En 1778, il entre dans l'armée dans les dragons. Trois ans plus tard, il part pour l'Irlande comme aide-de-camp du général Sir James Steuart de Coltness. En 1787, Il s'établit à Allanton en Ecosse et consacrera le reste de sa vie à la culture et à l'agriculture, plus exactement à l'écriture et à l'arboriculture…


En Septembre 1823, Steuart propose une étude sur la transplantation de grands arbres - tronc et racine - et en 1828, il publie son "Guide du Planteur" que je vous présente ici. C'est donc la seconde édition de l'ouvrage que je propose. Une dernière édition posthume sera éditée en 1848 avec un portrait de l'auteur gravé par Edward Burton. Notre édition est remarquable en ce qu'elle est une rare publication où les gravures hors-texte sont aquarellées.


On apprendra dans cet ouvrage pourquoi la transplantation des arbres et la plantation de végétaux, en général, était si importante à la vie des exploitations agricoles. On sait à notre époque, en plus de l'intérêt économique qu'ils représentent, que les arbres filtrent et renouvellent notre air. Ils fixent la poussière et tempèrent les variations du climat… De plus, aujourd’hui, les arbres contribuent à l’agrément de nos grandes villes et à l’amélioration du cadre de vie !


L'ouvrage de Steuart est une référence pour les amateurs d'horticulture qui savent tout le respect que l'on doit avoir pour les arbres.  Ils ont d'ailleurs toujours une importance primordiale pour l’homme. Autrefois, la justice était rendue sous les arbres… Pierre


STEUART Henry. The planter's guide; or, A practical essay on the best method of giving immediate effect to wood, by the removal of large trees and underwood; being an attempt to place the art on fixed principles, and to apply it to general purposes, useful and ornamental; chiefly intended for the climate of Scotland. Edinburgh: William Blackwood ; London: T. Cadell, 1828. Seconde édition. Un volume in-8 (21,5/14).Reliure demi-basane fauve à coins, dos à quatre berfs ornés, pièce de titre avec lettres dorées, filets et roulette dorés. [1fbl], 5ff titre], xxxvii, 527pp, [1fbl]. 6 planches hors-texte aquarellées. Bel état. 190 € + port