mercredi 8 juin 2016

Causerie de Philippe Gandillet : Mon Dieu, que la Bretagne est belle…



 
Je reçois aujourd’hui un télégramme de Pierre qui est en Bretagne pour quelques jours de convalescence : --- Visite Saint-Malo aujourd’hui. Chateaubriand me regarde. Merci de donner nouvelles rassurantes lecteurs du blog. Votre obligé libraire ---

De la même façon qu’il était traditionnel, par le passé, d’envoyer à la montagne les enfants atteints de primo-infection pulmonaire pour qu’ils retrouvent une bonne santé, je savais que l’on avait conseillé à Pierre de profiter d’une fenêtre thérapeutique pour respirer l’air iodé des Côtes-d’Armor et de l’Ille-et-Vilaine réunis… Son rétablissement était à ce prix ! Ce pneu arrive à point nommé pour nous rassurer sur son état. On pourrait, bien évidemment, reprocher à notre libraire le style succinct des nouvelles qu’il nous donne mais il est bien connu que la concision, même poussée à l’extrême, n’empêche pas l’expression des sentiments affectueux qu’il a pour les lecteurs de son blog. Personnellement, je reproche au télégramme, outre son prix, l’approximation des résultats orthographiques et syntaxiques de ce courrier qui dépend, pour partie, de l’opératrice qui enverra votre message... mais il faut vivre avec son temps ! Plus personne n’écrit aujourd’hui, savez-vous ? Je ne sais ce que nous promet l’avenir mais il n’y a pas de raison pour que le télégraphe soit remplacé par un système moins performant pour ce qui est du respect de la langue française par ses utilisateurs…

Donc, Pierre est en Bretagne et il est passé se recueillir sur la tombe de son écrivain préféré à l’occasion d’une de ses promenades. S'il a la télévision dans son centre de convalescence - une propriété familiale où il est soigné aux petits oignons par sa grande sœur infirmière -, il apprendra, qu’une fois encore, la Bretagne a été élue par les adeptes du petit écran quand il a fallu choisir un des plus beaux villages de notre douce France. Hier, la côte d’Armor avec Ploumanach et son granit rose, aujourd’hui les vallées verdoyantes de Rochefort en Terre près de Redon avec ses jardinières débordant de géraniums multicolores. Oui, la Bretagne est belle mais elle peut être parfois humide... La luxuriance de sa végétation est à ce prix !

Si vous passez par Saint-Malo, je vous conseille, moi aussi, quelques coins pittoresques et quelques promenades charmantes à faire aux alentours. Savez-vous que sur l’île de Batz, on y récolte les meilleures pommes de terre primeur de la région ? Qu’un jardin exotique y est entretenu pour le plaisir de nos yeux et qu’un bateau peut vous amener dans la baie de Morlaix pour y rencontrer une petite colonie de phoques très cabots ? Plus près de la cité corsaire, vous pourrez avec bonheur, près de Plouër sur Rance, suivre des chemins de randonnée qui vous conduiront jusqu’à la fameuse usine marémotrice bouchant son estuaire pour nous fournir de l'électricité propre… et quand vous serez fatigués, vous pourrez, près de cet endroit, détendre vos muscles engourdis sous des jets chauds d’eau salée le long d’un parcours aquatique destiné à prolonger votre terme (marin).

Je sais que Pierre a couru après le temps toute sa vie. Cette parenthèse sera bénéfique à son rétablissement (avant un nouveau protocole ) même si je sais, qu’au fond de lui, il s’emmerde ! On ne passe pas de la vie active à la retraite sans un apprentissage. Certains s’y sont préparés avec bonheur ; d’autres la subissent brutalement jusqu’à trouver leur équilibre après quelques temps… Il y a dans les livres, dans leur lecture, un peu de cet équilibre. Mais pas que !

Votre dévoué. Philippe Gandillet

45 commentaires:

christophe a dit…

Merci de ces bonnes nouvelles.

je crois que la bretagne a ete epargnee par les inondations et le tourisme en barque de pompier n est pas a l ordre du jour et c est parfait. un exces d humidite peut parfois alterer le moral d un meridional d adoption.

Cordialement

Patrick a dit…

Je conseille à Pierre puisqu'il est dans les parages de Saint Malo d'aller visiter à La Richardais le charmant petit Musée Manoli , grand sculpteur mort il y a une quinzaine d'années. Un mouton "sculpté" ( à vrai dire plutôt assemblé de multiples pièces) par lui, orne la rive gauche de l'usine marémotrice. je pense qu'il se réjouira de voir ses nombreux oiseaux et autres ouvertes pleines de poésie et d'humour.
Bon rétablissement dans cette belle Bretagne.
Pour avoir une idée : manoli.org
Patrick C

Nadia a dit…

Quel bonheur ! je dépérissais derrière mon écran, guettant fiévreusement le moindre rafraîchissement du blog ! merci Monsieur Gandillet pour ces bonnes nouvelles ! Pierre est sous bonne garde, se balade, respire l'air frais, s'emmerde certes, mais au moins, il prend son temps.

Daniel a dit…

Merci de ces nouvelles de Pierre, vous pourrez lui transmettre que nous sommes donc voisins par alliance, je me rend annuellement à Ploubalay. Les ballades sont nombreuses, il me semble que saint Sulliac en bord de Rance serait intéressant, (si ce n'est topographiquement) avec son oratoire à la vierge, des processions étaient organisées afin que les marins rentrent de leurs grands voyages en terres inconnues...

Daniel B.

Jean-Paul Fontaine, dit Le Bibliophile Rhemus a dit…

Pierre, je m'inquiétais un peu, sans nouvelles. Je suis rassuré : s'emmerder est le luxe des actifs, et s'emmerder au paradis sur terre et sur mer qu'est la Bretagne éternelle, c'est le pied !

Pierre a dit…

D'autant que cette première semaine fut sans pluie ! Quand les jambes peuvent fonctionner pour visiter, le cerveau se repose. Je redécouvre tous les lieux qui ont fait mon enfance. Des personnes me reconnaissent et disent que je n'ai pas changé… je ne les crois pas mais cela fait plaisir de l'entendre ! J'ai laissé à Plouër le souvenir d'un jeune garçon qui fonçait sur son vélo pour monter la côte qui menait au collège. J'ai retrouvé, ce matin, le lycée de La Fontaine des eaux où j'ai suivi ma scolarité jusqu'en terminale ; lui par contre, n'a pas changé !

Merci à tous. Pierre

PARIS-LIBRIS a dit…

Cher Maître,

Je découvre que Pierre profite de ses vacances bretonnes pour fréquenter les grands écrivains ou du moins leurs souvenirs. Ne pensez-vous pas qu'il serait temps d'envisager une candidature de votre protégé dans une Académie ? Quai Conti, c'est peut-être un peu compassé mais du côté des Goncourt, c'est sans doute plus joyeux. Comme il s'ennuie un peu, il aurait quelques devoirs de vacances. La lecture de dizaines de romans occupe beaucoup, du moins c'est ce que disent les clients de Drouant. Nous aurions des fiches de lecture qui enchanteraient ses lecteurs.
Qu'en pensez-vous ?

Pierre a dit…

Il me reste à soutenir une lecture un peu longue (ces foutus neurones qu'ils m'ont enlevés !) mais l'idée est à creuser. Peut-être un libraire d'ouvrages anciens pourrait associer dans sa boutique, sur un thème choisi, des ouvrages anciens et des ouvrages modernes à la vente… Amicalement. Pierre

Anonyme a dit…

Merci pour ces nouvelles.
S'emmerder est un veritable luxe... il faut en profiter !
Xavier

Jean-Paul Fontaine, dit Le Bibliophile Rhemus a dit…

Pierre, où en es-tu de ta convalescence ? N'aurais-tu pas, comme l'employé de la publicité de Fram, oublié de rentrer ?

Pierre a dit…

Un fâcheux contretemps en effet… je reviens bientôt. Amicalement. Pierre

Pierre a dit…

Arrêt du blog pour cause de (grande) fenêtre thérapeutique. À bientôt. Très amicalement. Pierre

Christophe a dit…

Toutes nos pensées de réconfort et d'amitié pour toi, très cher Pierre ! Chaque jour, ici en Belgique, on pense à toi, même si on ne te l'écrit pas assez.
Christophe et Olivier

Jean-Paul Fontaine, dit Le Bibliophile Rhemus a dit…

A très bientôt ! Très amicalement.

Jean-Paul Fontaine, dit Le Bibliophile Rhemus a dit…

Pierre, on pense bien à toi. Tiens bon la barre !

Anonyme a dit…

A bientôt ! Et courage, nous comptons sur vous ! Xavier

Pierre a dit…

Chers lecteurs,
Dans chaque moment difficile que je traverse en ce moment, je pense à la joie que j'ai pu avoir à animer ce blog et à vous rencontrer à travers les mots. Je ne suis plus capable ni intellectuellement parlant ni physiquement parlant, aujourd'hui, de répondre à vos mots d'encouragement. Je voulais vous dire combien j'étais reconnaissant de la bienveillance et de la confiance que vous m'avez accordées. Très amicalement. Pierre

Jean-Paul Fontaine, dit Le Bibliophile Rhemus a dit…

Pierre, tu n'es pas obligé de répondre aujourd'hui, ce sera un peu plus tard. Mais nous ne pourrons pas nous empêcher de te faire savoir périodiquement que nous sommes là et que nous t'attendons.

Unknown a dit…

Oui, nous t'attendons ! On t'envoie toute notre force et toute notre jovialité belge pour t'aider à surmonter tout cela. On pense à toi ! Christophe et Olivier

Anonyme a dit…

Vous avez des amis "à travers les mots", un peu partout, qui savent attendre. Courage ! Xavier (depuis le Luxembourg)

Jean-Paul Fontaine, dit Le Bibliophile Rhemus a dit…

En pensée, sans PC : joignable par téléphone.

Anonyme a dit…

Aussi depuis l ´Argentine on pense a vous et a votre pronpt rétablissement. Bien que se promener dans la Bretagne c´est bien!
A bientot.

Josefina

Anonyme a dit…

Ayant quitté le Luxembourg pour des vacances dans le sud-ouest, j'ai rencontré hier un bibliophile ami qui ne vous connait pas personnellement (tout comme moi d'ailleurs puisque nos échanges ont été seulement électroniques) mais qui m'a parlé de vous et qui donc pense à vous... vous avez des amis partout ! Bon courage, Xavier

Pierre a dit…

Toujours là, même si j'ai l'impression de n'être plus que l'ombre de moi-même ! Vos gentils mots sont comme des parenthèses qui accrochent un sourire à mes lèvres. Très amicalement. Pierre

Anonyme a dit…


Honteux de ne pas avoir pensé à vous Pierre pour le 15 Aout, mais voila qui est en parti réparé.
Cordialement Jean.

Jean-Paul Fontaine, dit Le Bibliophile Rhemus a dit…

De retour de Lorient. La Bretagne est toujours aussi belle, pour la prochaine convalescence !

Anonyme a dit…

Très cher Pierre,
je me sers de votre blog pour défendre la fondation Louis Jou en envoyant à M. Corbillon administrateur voter très bel article sur Louis Jou.
je vous souhaite de continuer à vous reposer et à nous lire.
Je vous embrasse.
Amitiés
Sandrine

Jean-Paul Fontaine, dit Le Bibliophile Rhemus a dit…

Toujours de garde devant ta porte, silencieux pour ton repos, vigilant pour ton retour. Où en es-tu ?

Anonyme a dit…

Un salut amical en passant... Xavier

Pierre a dit…

Bonjour, une pensée amicale pour les lecteurs en quête de nouvelles. Je suis toujours là, dans un état de santé perfectible mais sans réelle possibilité de reprendre le blog. La faute à une paresse intellectuelle post chirurgicale en évolution et à un handicap à l'origine d'une souffrance encore mal maîtrisée. Pas vraiment envie de partager mon pathos ! Cependant, je ne vis pas sans espoirs. Merci pour vos signes d'amitié. Pierre

Jean-Paul Fontaine, dit Le Bibliophile Rhemus a dit…

Très heureux d'avoir de bonnes nouvelles ! Très bon repos en convalescence ! Amitiés renouvelées.

Anonyme a dit…

Merci Pierre pour les petits mots que vous laissez pour donner de vos nouvelles. En attendant votre retour on relit avec toujours le même plaisir les causeries du Lundi de Philippe Gandillet. Amitiés. Textor

Pierre a dit…

La présence rassurante de Philippe Gandillet à mes côtés me manque, sa vivacité intellectuelle aussi. Les personnes bienveillantes m'assurent qu'il reviendra vraisemblablement lorsque les différents traitements nécessaires à ma guérison seront terminés. Je veux bien y croire comme je veux bien croire aux miracles… Pour l'instant, je suis plus proche du végétatif qu'autre chose. Très amicalement. Pierre

Anonyme a dit…

Courage ! Nous attendons tous le retour de Philippe Gandillet et de Pierre Brillard ! Xavier

Jean-Paul Fontaine, dit Le Bibliophile Rhemus a dit…

C'est bien le moment de rappeler ce qu'en pensait Jean de La Fontaine : "Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage."
Nous sommes tous avec toi.

sandrine a dit…

Bonjour Pierre,

Oui, je vois que vous êtes toujours là.
Bon courage à vous.
de tout cœur avec vous.
des bises.
Sandrine.

Jean-Paul Fontaine, dit Le Bibliophile Rhemus a dit…

Les nouvelles sont trop rares ... Où en es-tu Pierre ?
Très amicalement

Jean-Paul Fontaine, dit Le Bibliophile Rhemus a dit…

Pensée du soir, pour l'Ami trop loin.

Anonyme a dit…

Courage!
On pense a vous.
Pas de nouvelles, bonnes nouveles'? Je l ´espere bien.
Josefina

Pierre a dit…

Je suis toujours fidèle au poste ! Je ne baisse pas les bras et votre sollicitude m'encourage à lutter contre le handicap qui me gêne, contre la maladie qui me mine, contre les médicaments qui me fatiguent et contre mes pertes de mémoire qui me désespèrent… et pourtant j'ai, chaque jour, une petite joie qui me fait oublier ponctuellement tout ceci ! Cela fait maintenant un an que les premiers symptômes de cette affection sont apparus. Il est temps de faire le point : je vais essayer de résumer la situation dans un futur article à l'attention de mes amis. L'avenir de mes livres me préoccupe. Je vous en parlerai et vous demanderai sûrement quelques conseils.

Très amicalement. Pierre

Jean-Paul Fontaine, dit Le Bibliophile Rhemus a dit…

Très bonne nouvelle, malgré les contraintes : ne pas baisser les bras ! ... et oui, parlons livres !
Très amicalement

Nadia a dit…

Moi, je veux bien vous racheter tous vos romans à l'eau de rose... :-))
quelle joie ce petit mot ! tenez le cap !

calamar a dit…

bonjour Pierre ! ravi d'avoir des nouvelles, le moral revient !

Jean Michel Poulain a dit…

Ce n'est pas vraiment avec impatience que j'attends ce texte proposé mais avec un intérêt grandissant.
Et la patience perdure, longtemps, longtemps encore...

Patrick a dit…

quelle joie Pierre de vous voir revenir dans cadre où l'on se rendait régulièrement pour voir s'il y avait du "nouveau"
Merci de nous rassurer ainsi, bien qu'on y sente votre immense fatigue ,mais puisque dans le passé vous nous avez laissé deviner vos convictions religieuses sachez que vous faites partie des intentions que nous confions à celui qui peut tout.
Bon courage.
Patrick C.