mardi 20 décembre 2011

Biographie de Kim Il Sung, Président éternel de la Corée du Nord.

Le "Cher leader" n'est plus : La Corée du Nord a annoncé lundi la mort de son dirigeant Kim Jong Il, décédé dans son train, samedi d'une crise cardiaque à 69 ans. Une énigme de plus pour Hercule Poirot, qui a déjà enquêté sur une mort dans l'Orient Express…

Plusieurs officiels du régime ont rendu hommage au dirigeant de la Corée du Nord. Le dernier fils de Kim Jong-il, Kim Jong-un était présent, vêtu d'un costume sombre. Il est désormais, à moins de 30 ans, le nouveau maître de ce régime socialiste. Le corps de Kim Jong-il a été placé au mausolée Kumsusan de Pyongyang, où repose également celui de son propre père, le fondateur de la Corée du Nord communiste Kim Il-sung, désigné «Président éternel» du pays.


Et comme un libraire d'ouvrages anciens se doit d'être en prise directe avec l'actualité, j'ai pensé qu'il vous serait agréable de relire la meilleure des biographie de Kim il Sung, le premier président de la dynastie des Kim en Corée du Nord. Plutôt que de vous embarrasser avec un long et légitime panégyrique, chers lecteurs, vous serez sans doute plutôt intéressés par la longue liste des cadeaux offerts au Cher Leader par ses partisans et admirateurs pendant son sacerdoce. Et puis c'est la période des cadeaux, non ?


L’un des cadeaux qui m’a plu en particulier était un crocodile empaillé tenant un plateau pour les boissons, offert à Kim Il Sung par les dirigeants du mouvement sandiniste du Nicaragua dans les années 80. "Le crocodile est un animal qui ne s’inclinera jamais devant l’homme", nous a expliqué notre guide. "Mais le crocodile est au service de Kim Il Sung".


La majeure partie des cadeaux les plus impressionnants a été offerte par les anciens États communistes. Il y avait des wagons ferroviaires de Staline et de Mao, ainsi que quelques échiquiers certainement très chers et d’autres objets décoratifs du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi. L’ancien bienfaiteur roumain, Nicolae Ceausescu, a été si généreux qu’il a offert à Kim Il Sung la tête d’un ours, empaillée. Les présents des politiciens et diplomates occidentaux ne se distinguaient pas par une telle extravagance. Au cours de sa visite en 2000, la secrétaire d’Etat américaine Madeleine Albright a offert à Kim Il Sung un ballon de basket avec un autographe de Michael Jordan, et l’ex-président américain Jimmy Carter a offert un cendrier... Car les Nord-coréens fument énormément !


L’une des sections les plus originales de l’exposition est consacrée aux cadeaux destinés à Kim Il Sung offerts deux ans après son décès. La délégation japonaise a offert au défunt dirigeant, connu également comme l’éternel Soleil de l’humanité, un appareil photo Minolta. Apparemment, l’appareil photo a été très peu utilisé depuis... Parmi les présents, on trouve également un trône du Nigéria et quelques postes de télévision, cadeaux des communistes
sud-coréens.


L'idéal serait que la France envoie, aujourd'hui, un cadeau au nouveau "Cher Leader" coréen pour lui témoigner de la sympathie de ses habitants dans les moments douloureux que vit son pays. J'avais pensé que le chef de l'état pourrait m'acheter mes trois tomes proposés à un prix raisonnable... Pierre


COLLECTIF. Kim Il Sung. Biographie. Baik Bong. Jeune Afrique édition. 1970. 3 volumes in-8. Cartonnage avec portrait. 580pp, 604pp, 704pp. Nombreuses photographies illustrations et cartes. Une référence. Très bel état. Vendu

7 commentaires:

Pierre a dit…

Et ne me demandez pas comment j'ai fait pour acquérir ce petit trésor. C'est un secret ;-)) Pierre

Bertrand a dit…

C'est marrant, c'est le genre de livres que j'offre ;-) (car même à 42 euros... prix calculé s'il en est... hein...)

Enfin, ce que j'en dis...

B.

Pierre a dit…

Le problème n'est pas le prix mais de trouver une personne à qui l'offrir ;-)) Pierre

Bertrand a dit…

On a toujours un ennemi qui traîne... ;-)

B.

Anonyme a dit…

Je crois savoir qu'il reste quelques amateurs pour ce genre d'ouvrages. :-)

Jean-Michel

Pierre a dit…

Cher Nicolas,

Comme suite à notre conversation téléphonique, je t'envoie l'ouvrage ci-joint et t'assure encore une fois de la discrétion de la transaction. Formule de politesse. Pierre

pascalmarty a dit…

Oui. Non. Je crois que je n'offrirais pas ça à mon meilleur ennemi, même si j'en avais un.
Sinon, avez-vous remarqué que, dans ce pays où la dernière famine a fait plus d'un million de mort, les dirigeants semblent de plus en plus joufflus de génération en génération ? (Et je ne m'attarderai pas sur l'amusante coiffure du petit dernier.)