vendredi 12 novembre 2010

Abbé Girard : Synonymes et le choix qu'il en faut faire pour parler avec justesse...


Heureux les synonymes car ils seront très nombreux au royaume des mots !

Rien que le mot "heureux", par exemple, nous pouvons lui trouver au moins une soixante de synonymes… (agréable, aise, aisé, à l’aise, avantageux, béat, beau, bénéfique, béni, benoît, bien, bien aise, bienheureux, bien venu, bon, calme, chançard, chanceux, charmé, comblé, content, doué, doux, élégant, enchanté, enchanteur, équilibré, euphorique, exaucé, exceptionnel, faste, favorable, favorisé, fier, florissant, fortuné, gai, habile, harmonieux, idéal, joyeux, juste, nabab, nanti, optimiste, original, paradisiaque, plaisant, privilégié, propice, prospère, providentiel, radieux, rare, ravi, rayonnant, réjoui, repu, réussi, riche, rieur, sans souci, satisfait, serein, tranquille, transporté, triomphant, trouvé, veinard )


Alors, tout d'abord à quoi servent les synonymes?
- A remplacer un mot par un terme approchant (même si ce mot n'a pas forcement totalement le même sens)
- A alléger les phrases en évitant de répéter un mot ou un autre mot (sauf quand c'est un effet de style comme dans certains poèmes)
- A varier le vocabulaire dans les dîners en ville pour qu'on dise de vous que vous avez "de la conversation".

Certaines périphrases peuvent être considérées comme des synonymes car elles permettent, grâce à une figure de style, de remplacer un mot par une expression plus longue, mais équivalente. Exemples: Le roi des animaux / Le lion ou L'astre du jour / Le soleil. Les métaphores sont souvent des périphrases et à ce titre peuvent être utilisées comme des synonymes. Suis-je clair ?

Prenons un mot au hasard : Pénis, par exemple ;-)) C'est un des mots à qui j'ai trouvé le plus de synonymes ! Allez savoir pourquoi…


Le style animal : la queue - le serpent - la bête - le singe - le dard - le monstre - le colosse
Le rayon outillage : le tuyau - l'outil - l'ustensile - le tube - l'engin - le manche - le crayon- la mèche - l'alumette - le pieu - le piquet - la tige - l'option - la béquille - le goupillon - le pinceau - la perche - la poutre
La djeun's attitude : la bite - la teub - le zob - le zgeg - le chib - la clinche - la tcholle
Le style culinaire : la nouille - la saucisse - la carotte - le concombre - la baguette - l'andouillette - le boudin - l'aubergine - le poireau - le nem - la banane
L'armement lourd : le bâton - la lance - la perche - la flèche - le bazooka - le (lance) missile - le calibre - le canon - l'arme - le revolver - le gourdin
Le scientifique : le sexe - l'organe reproducteur mâle - le phallus - le système uro-génital masculin
Le français soutenu : le pénis - le vît - le membre - la virilité - l'attribut - la verge
Les petites allusions : lui - la troisième jambe (ou la jambe du milieu) - le truc - la chose
- la troisième main - le petit soldat qui se met au garde à vous - le petit bonhomme - le machin- le grand chauve - le scout
Les petits surnoms affectueux : Boby - Popaul - Jean-Paul - Robert.
Les chtits n'enfants : la quéquette - le kiki - le zizi - la zigounette - le zigouigoui - le petit oiseau - le trilili - la zézette
Inclassables : le braquemard - le joystick - la pine - le chybre - le knout - la biroute - le zbouib - le bigoudi chauffant - le visiteur - le chahuteur - le bout - la trique - la gaule - la bistouquette- le chibroque - le priape


Il est évident que ce n'est pas dans cette édition de 1746 des synonymes français de l'Abbé Girard que j'ai trouvé ce florilège de termes. Chapelain de la duchesse de Berry, l'abbé Girard (1677-1748) fut un philologue (synonyme : linguiste) et un grammairien distingué. Il fut reçu à l'Académie française en 1744 par Crébillon. Son essai de grammaire publié sous le titre Les vrais principes de notre langue n'obtint pas le même succès que les Synonymes français publiés précédemment.

La théorie que Girard met en œuvre dépasse, en outre, le cadre des seuls synonymes. Les Synonymes français ne sont pas « seulement » un dictionnaire. Le titre de cette édition l'affirme avec orgueil : Il s'agit de la « justesse de la langue », de cette justesse qui « convient par tout », qui « plaît toujours » et qui « plaît seule », alors que « rien ne plaît sans elle ». Pierre


Girard (Mr l'Abbé). Synonymes François, leurs différentes significations, et le choix qu'il en faut faire pour parler avec justesse. Paris. De l'imprimerie de la veuve d'Houry, 1746. . Troisième édition. XX, 434 pp. Reliure plein veau, dos à cinq nerfs avec pièce de titre maroquinée cerise avec lettres dorées. Motifs dorés et filet sur les coupes. Tranches rouges. Coiffe supérieure restaurée. Petits trous de vers dans la marge inférieure droite sans toucher le texte en début d'ouvrage. Annotations du premier propriétaire, datées de 1746, (signature) dans les pages de garde... Bel état et qui plus est, très pratique avec sa table alphabétique en fin d'ouvrage. 45 € + port vendu

11 commentaires:

Anonyme a dit…

Synonyme, métaphore, image, je ne sais ...mais pour la petite histoire, Balzac donnait régulièrement des nouvelles du "bengali" à Eva Hanska : il parlait de la tristesse du bengali esseulé, de sa sagesse aussi lorsqu'Eva montrait son inquiétude pour les fréquentations féminines de Balzac.
Il est évident qu'après la lecture de ce billet, on dira de moi dans les dîners en ville que j'ai de la conversation si je parviens à placer au moins une douzaine de ces synonymes. je vais m'y employer dès ce week-end . Merci Pierre de contribuer à l'enrichissement de notre vocabulaire!
Aimée

Pierre a dit…

Essayez plutôt avec le mot "heureux", Aimée, si vous voulez que ce week-end soit sage ;-)) Pierre

calamar a dit…

avec ces exemples, je ne sais si l'on brille, mais on doit se faire remarquer. Mais c'est souvent la même chose...
Il faudra que j'essaie.

Anonyme a dit…

J'ai ce bouquin, dans une édition de 1763, suivi du Traité sur la prosodie françoise de l'abbé d'Olivet. Et je l'adore, même s'il n'est pas en aussi bon état que celui proposé par Pierre. La manière dont y sont décrites les subtilités de la langue est un régal.

pascal marty

Textor a dit…

Tout, tout, tout ! on saura tout sur l'abbé Girard...
Ce blog devrait être subventionné par le Ministère de la Culture !
Textor

Jeanmichel a dit…

Pour ce qui est du pénis, c'est un peu court.
Albert Doillon recense plus de sept cents références et prétend n'être toujours pas exhaustif.
Il faut dire que l'objet est l'unique préoccupation de bien des gens !

Anonyme a dit…

Un dictionnaire des synonymes, on line :
http://www.crisco.unicaen.fr/cgi-bin/cherches.cgi.

Faut bien reconnaître qu'il est assez pauvre, pour le pénis, il ne propose que 10 mots.

René de BlC

Pierre a dit…

Je ne sais pas si le pénis est l'unique préoccupation de bien des gens mais c'est la première chose qui me soit tombé sous la main ;-))
Passons donc au Code Civil appelé aussi Code Napoléon ! Pierre

Minerve a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Nadia L* a dit…

Misère... je jète un oeil sur votre blog, Pierre, du fin fond de la Belgique où je suis en séjour, et le premier mot que j'aperçois dans la liste des derniers commentaires est le mot "pénis". J'ai donc dû lire en entier de quoi il retournait... serions nous déjà au printemps ? ou alors une montée de sève précoce vous aurait conditionné la souris ?

Je vois qu'on continue de bien s'amuser ici... et oui, ce joli petit instrument de plaisir est bien toujours au centre des préoccupations masculines, ne serait-ce que pour s'assurer qu'il fonctionne toujours...




(mille excuses pour le cafouillage "pseudo", j'étais connectée sous le nom de la personne qui m'accueille !)

Pierre a dit…

Je confirme, Nadia, que c'est uniquement par conscience professionnelle que nous assurons son entretien ;-)) Et je trouve merveilleux qu'on puisse lui trouver tant de synonymes. Un des ouvrages de référence, en dehors de celui de l'Abbé Girard, reste le dictionnaire des synonymes de Guizot. Pierre