jeudi 24 décembre 2015

Joyeuses fêtes de Noël à tous !


D'après une étude récente, la dimension religieuse de Noël n’est plus citée que par 15 % des personnes interrogées Pour 81 % des français, la notion de "fête de famille" correspond plus à la signification qu’ils accordent aux festivités de Noël. Viennent ensuite la référence aux cadeaux du Père Noël - pour ceux qui y croient - (68 %), l'occasion d'un bon repas pour 53 % des ménages et une source incompressible de dépenses pour tout le monde ! Seul le mot  "corvée" (12 %) est moins cité que "religion" dans ce sondage ! Alors, " A quoi bon parler encore de Nativité, aujourd'hui ? ", me direz-vous !


Pour bien enfoncer le clou, cette étude nous montre aussi que la religion est plus souvent mise en avant par les personnes âgées… Si j'avais un seul doute sur mon emplacement dans la courbe de Gauss de la population française, voilà qu'il vient de s'envoler ! Déjà que l'on m'accordait  une réduction pour les billets de cinéma… J'aurais dû me douter de quelque chose ! Comme à l'accoutumée, les cadeaux resteront le principal poste de dépenses. Les enfants seront les plus gâtés, avec 32% du budget qui leur seront consacrés et en moyenne 3,6 cadeaux. Les dépenses liées aux sorties et aux divertissements feront, une nouvelle fois, l'objet de coupes drastiques alors que celles liées aux repas de fêtes, qui avaient fait les frais des arbitrages l'an dernier, remontent de 2,61%. Cependant, ce sondage ne prend pas en compte la somme donnée à l'occasion de la quête lors de la veillée de Noël, vous le remarquerez ! 


Des croyants voudraient "réintroduire le Christ dans la fête de Noël". Y a-t-il seulement jamais été, en fait, vous diront les autres ? Les guirlandes, les arbres décorés, le gui, les échanges de souhaits, la musique de Noël, les marrons grillés ainsi que le Père Noël sont toutes des choses qui sont associées à cette fête. Chacune d’elles apportent d'ailleurs à tous ceux qui la célèbrent un sentiment de douce chaleur sans qu'il soit nécessaire d'en prouver l'origine…  


J’ai grandi dans une famille qui observait Noël et pour laquelle c’était un événement très important, année après année. Nous n’oubliions rien de ce qui faisait partie de la fête. Le 24 décembre au soir, la nervosité croissait à chaque minute qui passait. Après avoir été au lit, j’avais de la difficulté à m’endormir et j’étais impatient d’arriver au matin afin de découvrir ce que le "Père Noël" m’avait apporté. Mais nous n'allions jamais à la messe ce soir là, c'est sûr !


Je n'ai vraiment redécouvert la fête de la nativité qu'avec mes beaux-parents qui avaient une foi profonde et d'autres traditions. Si l'orchestration était la même, nous avions un chef d'orchestre… Une belle fête de famille que nous organisons dans la notre, aujourd'hui, selon notre propre sensibilité mais en sachant que nous avons intégré des "pièces rapportées" - comme je l'ai été - qui ont, eux aussi, leurs propres convictions. Les petits-enfants et l'enfant Jésus font bon ménage. Et c'est ça la magie de Noël !

Lorsque l'enfant paraît, le cercle de famille
Applaudit à grands cris.
Son doux regard qui brille
Fait briller tous les yeux,
Et les plus tristes fronts, les plus souillés peut-être,
Se dérident soudain à voir l'enfant paraître,
Innocent et joyeux.

Victor (H) et Pierre…

5 commentaires:

Anonyme a dit…

merveilleux article et bien courageux de nos jours ou la fete de Noel, n'est qu'un pretexte à tous les interdiseus de crèches de s'empifrer et s'en mettre plein la panse sans se souvenir de ce que ce jour a representer de privation et de souffrances.
Noel égal privation, recueillement, adoration.

Pierre a dit…

Pas d'accord pour la privation qu'il faut consommer avec modération ;-))

Si vous êtes chrétiens, Noël vous fera aimez l’Église. Si vous ne l’êtes pas (encore), il vous fera aimez le monde ; il est beau...

Pierre

Jean Michel Poulain a dit…

Croyant ou non, paysan ou citadin, homme ou femme, Noël est très puissant car il signe la renaissance de la lumière qui aide à supporter le froid qui arrivera.

Patrick a dit…

Merci pour ce billet qui me rapproche une fois de plus de vous.
J'espère que vous avez passé un bon Noël car il est un peu tard pour vous le souhaiter.

Je ne sais pas où vous avez trouvé cette statistique qui nous informe que 68% de nos contemporains croient au père Noël, ( vous ne précisez pas s'il s'agit des "moins de 5 ans " ? ) mais elle est consternante si elle est exacte.
Il est vrai que le pourcentage de ceux qui croient aux promesses électorales et qui sont déçus après doit être du même ordre.

Bonnes lectures pour continuer à nous gâter de vos billets savoureux. Merci à vous.

Patrick C.

Pierre a dit…

68% des personnes associent Noël aux cadeaux ;-)) Peut-être un peu moins qui croient que c'est le Père-Noël qui les apportent...

Une joyeuse fête de famille chez nous avec enfants, petits-enfants et Skype pour ma fille mexicaine... Comme j'animais la messe de minuit (avec le "pastrage calendal" qui s'y adosse) et la célébration de ce matin, cela a été aussi l'occasion de voir plein d'amis !

Demain, je bosse ;-)) Pierre