lundi 21 mars 2011

Causerie du lundi de Philippe Gandillet. Et si vous passiez vos vacances en Provence, cette année ?



"UNE MAISON ET DES LIVRES…". A Tarascon, "Maison de tourisme" de plus de 100m2 habitables, dans une rue calme du centre ville, proche du château, des commerces et non loin de la gare. 6 couchages (2+2+2x1). Cuisine, séjour et bibliothèque. 530 € la semaine, en haute saison, 500 € en moyenne saison . Possibilité de Week-end selon disponibilité. Toutes commodités. Draps et linges de maison fournis et taxe de séjour comprise. Tel pour réservation à la librairie au 04.90.93.25.89



Chers lecteurs, c'est sous la menace que je m'exécute à vous présenter, non pas un ouvrage de façon brillante comme à l'habitude, mais une maison de tourisme en location… Je le fais par amitié pour notre infortuné libraire, vous vous en doutez, et si je m'abaisse à jouer les agents immobiliers d'opérette, c'est néanmoins que l'offre me semble intéressante.


Pierre a passé une partie de son temps libre à aménager une maison ancienne au centre de Tarascon. Il a voulu qu'elle ressemble à sa boutique et rassemble ceux qui aiment les livres. Cette demeure a passé de façon éclatante les épreuves du service préfectoral qui lui a accordé trois étoiles en "maison de tourisme" et celles du site "clévacances" du Conseil Général qui lui a attribué trois clés à afficher au fronton de sa porte.


Je vous en présente quelques vues. Je sais que ce matin, il a acheté un ensemble réfrigérateur/congélateur flambant neuf afin que de futurs occupants italiens puissent y faire réfrigérer leur " limoncello" ! Et puis aussi, une machine à laver le linge pour les grandes familles. Pourquoi pas ? Il s'attache à des points de détails, à mon avis…


Il n'est pas facile de faire un portrait cette demeure, surtout un portrait ressemblant. Il l'a nommé "Une Maison et des livres…". Ce n'est pas qu'il soit difficile de la dépeindre. Au contraire, elle a des caractéristiques très personnelles, très nettes sur une demi-douzaine de points d'esthétisme autour desquels pivotent ou gravitent votre œil ; et si le style semble se poser là, avec nonchaloir et indépendance, soyez sûrs que le résultat a été conduit par une volonté ferme et une réflexion mûrie. Seulement elle échappe aux critères ordinaires des villégiatures de vacances…














Ne songez pas à trouver ici un grand écran de télévision ou des consoles de jeux modernes ! C'est pour cela que des adolescents n'apprécieront peut-être pas cette maison de ville. Cette demeure est avant tout reposante par le style, l'esprit et le tempérament ; et s'il n'était que cela, ce serait déjà un mérite considérable à lui accorder que de dire qu'on vient ici pour se détendre.


On doit à Pierre une théorie qu'il a mise en pratique et qui consiste à faire de la subjectivité la pierre de touche de cette maison. En d'autres termes, les livres qui sont partout présents sont un signe de quiétude, de répit dans notre vie trépidante et ce lieu, s'il plait, s'il est attirant en raison de la présence de rayonnages bien pourvus, assurera à ses locataires une parenthèse, un lien assez fort entre eux et l'endroit.


La formule est, j'en conviens, originale, et je veux bien admettre qu'elle ne puisse s'appliquer à tous. Je ne le chicanerai pas sur l'empirisme, tantôt naïf, tantôt calculé de sa méthode, si c'en est une ! Il me suffit qu'il sache s'en servir et en tirer quelques bénéfices. Sa démarche est néanmoins neuve et convaincante. Ce qui m'a charmé, en ouvrant la porte de cette maison, c'est le charme imposé par les lieux et l'exquise délicatesse de la décoration. J'ajoute pour achever de la caractériser à grandes lignes, qu'elle est dotée de tout le confort moderne ce dont vous ne doutiez pas puisqu'elle arbore trois étoiles à sa porte.



On assure qu'il a pour conseillère ordinaire, sa charmante épouse. Il ne s'en cache pas. Mais sa principale égérie reste sa fantaisie, quoiqu'on dise. Ce que je puis affirmer, puisque nous échangeons quelques propos badins à l'occasion, c'est qu'il recherche avant tout à proposer un séjour agréable et ressourçant à ses futurs hôtes. Il souhaite aussi y rencontrer, on peut rêver, quelques bibliophiles avec qui il pourra tisser des liens d'amitié. N'est-ce pas cette démarche amicale et désintéressée qui l'amène parfois sur des routes semées de chausse-trapes ?


C'est folie de tenter pareille aventure, me direz-vous et on escompte déjà le camouflet financier qu'il devra payer pour sa témérité. Mais après, quand le succès se dessinera, quand les semaines pleines s'ajouteront aux semaines pleines, quand il tirera de ce nouveau défi une légitime rétribution, il faudra bien l'applaudir de cette crâne bravoure qu'il met à chaque instant dans sa vie… Je m'aperçois que je cède encore une fois au panégyrique et que si j'écris autant du bien de Pierre, on va encore penser que j'ai une tendre mais suspecte affection pour lui. Je détrompe les lecteurs . Il s'agit, tout au plus, d'une amitié virile ! Votre dévoué. Philippe Gandillet














"UNE MAISON ET DES LIVRES…". A Tarascon, "Maison de tourisme" de plus de 100m2 habitables, dans une rue calme du centre ville, proche du château, des commerces et non loin de la gare. 6 couchages (2+2+2x1). Cuisine, séjour et bibliothèque. 530 € la semaine, en haute saison, 500 € en moyenne saison. Possibilité de Week-end selon disponibilité. Toutes commodités. Draps et linges de maison fournis et taxe de séjour comprise. Tel pour réservation à la librairie au 04.90.93.25.89

19 commentaires:

Nadia L* a dit…

Ah comme vous l'avez bien restituée ! il n'est pas facile, quand on prend des photos, de rendre intactes les choses que l'on a vues, appréciées, voire adorées !

C'est un espace où l'on a envie de se poser un peu, et je souhaite à Pierre que les vacanciers qui le feront y goûtent la sérénité qu'elle dégage.

Le quartier est aussi très sympathique et attrayant, il ne fallait pas d'autre endroit pour cette demeure...

Je félicite donc Brigitte pour sa patte féminine et Pierre pour l'enthousiasme qu'il a mis à faire de cet endroit un havre de paix, de douceur, de volupté, de classe, de.... je m'égare !

sandrine a dit…

Le rêve.
c'est pure folie de laisser ces livres au tout venant;
j'espére que vous en avez un inventaire précis.
avant et aprés location...
sans jouer les rabats-joie... A moins qu'ils ne soient collés?
Comme j'ai pu le voir, en Alsace, avec la déco.
;-)
Bien à vous
sandrine

Bertrand a dit…

Cher Philippe, pourriez-vous diligemment mander au sieur Pierre ce que cela fait d'être un homme parfait ? J'essaye pour ma part, sans succès.

Pour avoir visité cette jolie maison avant travaux je confirme que le lieu est chaleureux et propice au repos.

Le retour sur investissement ne saura pas se faire attendre. Mais n'est-ce pas là ce qu'on attend de la perfection incarnée ?

Je retourne en contrition... on me l'a fortement conseillé.

B.

Anonyme a dit…

Je crois bien qu'aucun livre n'est inventorié. Pierre ne saura donc jamais si on lui a volé un livre...

De toute façon, il ne louera la maison qu'à d'honnêtes gens ! Ph Gandillet

Pierre a dit…

Merci pour ces commentaires flatteurs !
Cette maison regorge de détails charmants, témoins du passé. Il ne me reste plus qu'à trier les livres, je crois... Pierre

Jeanmichel a dit…

Quelle bonne idée que cette idée là !
Pour attirer les dévoreurs de livres, Pierre joue le rôle de la sorcière ayant construit sa maison en pain d'épices avec des fenêtres en sucre d'orge dans laquelle Hansel et Gretel se font piéger.
Ca ne peut que marcher.

pascalmarty a dit…

Très bel endroit ! Et sûrement très inspirant. Ça va faire un malheur pendant le festival d'Avignon.

Pierre a dit…

Dieu vous entende ;-)) Pierre

pascalmarty a dit…

En tous cas, c'est ce que je vous souhaite. Pour ce qui est de Dieu je ne réponds de rien, il y a un moment que je ne l'ai pas eu au téléphone.

sandrine a dit…

Normal, il a pris pension chez moi, et tout à l'heure, en buvant un thé, il me disait de ne pas trop s'inquiéter en ce qui concerne Pierre et sa jolie maison, les anges y passant réguliérement... et c'est de bonne augure.
je vais tenter de lui vendre le pont d'Avignon, mais bon.

C'était la répartie facile, mais je ne peux pas m'empêcher de digresser quand c'est si joli;
Bien à vous.
Sandrine.

Anonyme a dit…

Vous êtes toutes et tous si charmants !
Avez-vous remarqué que de charmant à marchand c'est un changement de l'être?

Pierre a dit…

Bien vu, l'anagramme ! J'en suis retourné... Pierre

Dam'dou a dit…

Bonjour!
Depuis notre passage magique à la librairie, en mai 2010, nous ne cessons d'y rêver... Et le retour sur le blogue, à l'occasion, prolonge le rêve et la passion... Ce matin, au hasard, je tombe sur l'article présentant cette si jolie maison... Ah, le rêve... Promis, un jour, nous viendrons y séjourner! Prenez-en bien soin d'ici là!
Marie - Québec

Pierre a dit…

Un grand merci, Marie !

Voilà le genre de commentaire qui donne le sourire ;-)) Cette maison, c'est un peu comme ma librairie : Un rêve réalisé. Quand je calcule l’investissement en temps et argent, je prends un peu peur, je dois l'avouer. Mais les premiers clients sont tous repartis satisfaits. Voilà un bon point !

Il me faut maintenant remplir quelques semaines en été pour me conforter dans l'idée qu'il faut réaliser ses rêves ;-)) Pierre

Jacques Ponzio a dit…

Pierre, Brigitte, merci, merci pour cette parenthèse de 48 heures dans la vie trépidante que nous menons. Je crois bien n'avoir jamais si bien dormi (ni autant, d'ailleurs). À bientôt

Pierre a dit…

Nous sommes croisés, Jacques. De notre côté, nous avons fait la même chose dans le Jura ;-)

A bientôt, j'espère. Pierre

Dam'dou a dit…

Bonjour Pierre,

Nous pensons bien tenir notre promesse : nous prévoyons revenir en Provence en avril prochain, dont au moins une semaine dans les environs d'Arles (mon époux ayant la bonne idée de vouloir suivre un stage de reliure)... Alors si la maison de rêve est toujours là..., nous souhaitons y venir! Puis-je vous écrire par courriel pour en savoir plus?

Nous vous souhaitons un bel été! Ici, il commence magnifiquement!

Marie (Eastman, Québec)

Pierre a dit…

Merci pour cette gentille pensée, Marie,

J'ai prêté la maison à mon fils ainé (qui nous a fait grand-père et grand-mère avec mon épouse) depuis le début de l'année en attendant qu'il construise. Si la maison est disponible en avril, elle vous est réservée. Dans la négative, mon épouse, qui travaille à l'office de tourisme, vous trouvera une belle location à prix raisonnable.

Amicalement. Pierre

Dam'dou a dit…

Félicitations aux parents et grands-parents! Mon fils nous a fait le même plaisir en janvier, petit-fils qui suit les deux que nous avions déjà du côté de Daniel, mon époux.

Nous retenons la proposition et vous en reparlerons au cours de l'hiver, quand nous aurons nos billets d'avion!

Merci de votre gentillesse!

Chaleureusement, Marie