lundi 14 mars 2011

Causerie du lundi de Philippe Gandillet : Quand Jésus est-il né ? Par Le Père Dominique Magnan.


Un ami vient de pousser la porte de la boutique, ce matin : Pour entrer. Je l'ai senti d'humeur chagrine, aussi j'ai laissé passer un ange avant qu'il ne me confie : "Les soubresauts malheureux de la planète et son cortège de désolations se prêtent à s'enivrer de trois fois rien. Pourrais-tu me choisir un ouvrage qui réponde, par son contenu, à ce besoin d'apparente futilité qui comblerait aujourd'hui mon existence ? Je compte sur toi ". Et il tira la porte pour sortir, car s'il l'avait poussée, il serait encore à la boutique au moment où je vous parle…


J'ai pensé qu'une étude sur la date de naissance de Jésus de Nazareth serait parfaite pour notre traditionnelle causerie du lundi et répondrait parfaitement aux critères exigés pour l'occasion, par cet ami. Un magnifique ouvrage du XVIIIeme siècle viendra étayer le propos et combler les bibliophiles, conjointement…


Quand Jésus est-il né ? La Bible ne révèle pas la date exacte de la naissance de Jésus. Elle dit néanmoins qu’il est " né aux jours d’Hérode, le roi--- Matthieu 2:1". C’est donc la Bible qui nous fournit l’indice le plus solide qui soit concernant la date de la naissance de Jésus. Le récit déclare que Jean le baptiseur, cousin de Jésus, a commencé son activité de prophète en la 15eme année de l’empereur romain Tibère César (Luc 3:1, 2). Selon l’histoire, Tibère est devenu empereur en 14 de notre ère. Sa 15eme année a donc vraisemblablement couru de fin 28 de notre ère, à fin 29 de notre ère. Jean a commencé son ministère durant cette période, et Jésus a, selon toute vraisemblance, commencé le sien six mois après lui (Luc 1:24-31).


Ce fait, conjugué avec d’autres éléments, amène à situer le début du ministère de Jésus en automne 29 de notre ère. La Bible affirme que Jésus avait “ environ trente ans ” au début de son ministère (Luc 3:23). S’il avait 30 ans en automne 29 de notre ère, il avait dû naître en automne de l’an 2 avant notre ère… Vous suivez toujours ? Donc, si nous comptons deux mille ans depuis l’automne 2 avant notre ère, en nous souvenant qu’il n’y a pas eu d’année zéro, et qu’il ne s’est donc écoulé que deux ans entre 2 avant notre ère et 1 de notre ère, Jésus de Nazareth est né il y a 2011 ans et 73 jours !


En fait, si on sait précisément quand Jésus est mort, on a peu de renseignements sur la date de sa naissance. D'après certaines indications des textes, ce serait à l'automne... La tradition le fait naître le 25 décembre. Plus embêtant (mais est-ce vraiment important face aux soubresauts de notre planète ?), à cause d'erreurs de copistes, il serait né 4, 7 ou 11 av. J-C, c'est à dire, avant le début du calendrier Chrétien !


Ah, oui, le calendrier Chrétien… Tout repose évidemment sur les dires de l'évangéliste Luc, selon lequel Jésus serait né au moment du "recensement de Quirinus". Or, le seul recensement effectué sous la responsabilité de ce Quirinus que nous connaissons avec certitude fut effectué… en 6 ap. J-C. : Une date de naissance de Jésus qui s'oppose d'ailleurs à une autre donnée de l'Écriture sainte, selon laquelle Jésus aurait vu le jour sous le règne d'Hérode le Grand (mort en 4 av. J-C.). Ce recensement est néanmoins considéré comme une donnée irréfutable de l'estimation de l'année de naissance du Christ. C'est l'événement qui force Marie et Joseph à se rendre en Judée pour se faire recenser conformément à la loi et qui fait que la naissance de Jésus se réalise dans le village natal de David.


C'est un détail, peut-être : Dans le christianisme, la circoncision de Jésus correspondant au 1er janvier de l'année, soit sept jours après sa naissance, on doit donc admettre que notre calendrier démarre sur la commémoration du Saint Prépuce... Le genre d'information qui se prête à s'enivrer pour trois fois rien, me direz-vous ! Mais c'était aussi l'exercice qui nous était imposé. Votre dévoué. Philippe Gandillet


MAGNAN (Dominique, Père). Problema de anno nativitatis Christi, ubi occasionem offerente vetere Herodis Antipae nummo, in nummophylacio Clementis XIV... asservato, demonstratur Christum natum esse anno VIII ante aeram vulgarem, contra veteres omnes et recentiores chronologos, auctore P. Dominico Magnan. Apud Archangelum Casaletti Typographum ... et apud Venantium Monaldini Bibliopolam in Romae . Rome, 1772. Format in-8. Reliure plein veau marbré, dos à 5 nerfs, motifs dorés et pièce de titre dans les caissons, filet sur les coupes, tranches marbrées, papier coloré en page de garde. Index et références bibliographiques. Planches dépliantes en fin d'ouvrage. 416 pp, [6ff de planches]. Très bel état.110 € + port

11 commentaires:

pascalmarty a dit…

Certes… Mais alors que deviennent dans ce calcul les dix jours perdus en 1582 lors du passage au calendrier grégorien (même que sainte Thérèse d'Avila est morte dans la nuit du 4 au 15 octobre…) ?

Pierre a dit…

Perfide question que j'attendais avec une légitime appréhension, Pascal ;-))

Eh, oui ! il nous manque 10 jours, mais c'est négligeable par rapport aux 7 ans de rab que nous propose le Père Magnan, reconnaissez-le ! Pierre

Nadia L* a dit…

Ca ressemble au binzz que nous font les physiciens, en ce moment, à nous dire que les planètes ne sont plus à la même place qu'avant, ce qui nous créé un patacaisse dans le zodiaque ! vous vous rendez compte ? j'ai existé en me croyant Poissons depuis... (hum) on va dire un certain nombre d'années... et d'un coup, je serais le suivant ? (ou le précédent, je n'ai pas tout suivi). Bien que les astrologues ne soient pas d'accord, il n'empêche que voilà de quoi vous mettre une crise existentielle sur le dos !

Mince... mais alors, le signe zodiacal de Jésus, c'est quoi, au fait ?

Jeanmichel a dit…

Mais il ne manque rien du tout, le calendrier grégorien ayant simplement rectifié d'un coup les imprécisions du calendrier julien, lequel était d'ailleurs directement copié du calendrier égyptien, tellement imprécis que chaque mois pouvait visiter chaque saison sur une périodicité de 1460 ans. Les inconvénients procurés sur la durée de vie d'un homme étaient jugés négligeables.
C'est conserver le calendrier julien qui aurait pu nous faire interroger en subissant des températures estivales pour la période de Noël.
Rappelons que les Etats-Unis durent patienter jusqu'en 1752 pour subir cette même longue nuit de 240 heures.

sandrine a dit…

Bonjour,
le signe zodiacal de Jésus, c'est croix ascendant épines...
S.

Bertrand a dit…

On regrette simplement de ne pas dénicher un exemplaire des éléments de Newton dans une aussi fraîche reliure de l'époque...

Je crois que Gabriel Peignot s'est aussi intéressé de près à la personne de Jésus Christ.

B.

Pierre a dit…

Un patacaisse dans le zodiaque, Nadia ? Je n'étais pas au courant. On nous cache tout ;-))

Je possédais un petit almanach pour dame (maroquin + étui en maroquin, un régal) début 19eme où j'ai découvert que le crabe qui représente le signe du cancer (le petit nom existe toujours) ayant été représenté avec de grandes pattes, les voyants de l'époque (qui devaient habiter dans les terres) ont appelé ce ce signe "l'écrevisse" ! Est-ce encore le cas ou la planète n'existe plus ?

De mon côté, j'ai toujours été imperméable à la voyance. Il faut dire qu'on me répète depuis longtemps que les scorpions sont des têtes de cochon ! Ce qui n'est pas le cas. Alors j'ai des doutes ;-)) Pierre

Anonyme a dit…

Au final, que Jésus soit né 7 ans avant lui est encore un miracle à mettre à son crédit. Ph Gandillet

Pierre a dit…

Suite à une judicieuse remarque d'un ami bibliophile, je confirme qu'il y a 6 feuillets dépliants de planches mais 7 planches comme il est indiqué (en latin) dans l'ouvrage... Le livre est donc complet de ses gravures.

Merci, Raphael. Pierre

pascalmarty a dit…

Pierre, tous les astrologues vous diront que l'astrologie n'est pas un support de voyance mais un instrument de prédiction. La nuance peut paraître subtile mais elle est techniquement recevable.
Après, libre à chacun d'y croire ou pas. En ce qui me concerne je ne suis pas superstitieux : ça porte malheur.

Pierre a dit…

Moi non plus, mais la dernière fois que je suis passé sous une échelle, j'ai reçu un chat noir sur la tête ;-)) Pierre