mercredi 5 janvier 2011

DALBON (Charles). La restauration des tableaux exposée sans vernis…


La rareté des ouvrages traitant de la restauration des tableaux doit s'expliquer par la légitime appréhension que doit avoir un propriétaire à toucher à une œuvre de Van Gogh, transmise par héritage, à laquelle des écaillures disgracieuses enlèvent une partie du charme…

J'ai toujours en souvenir un film hilarant pour moi (mais déprimant de niaiserie pour ma charmante épouse) où l'on voit Mister Bean détériorant de façon définitive le chef-d'œuvre de la peinture américaine La Mère de Whistler en raison d'une suite malencontreuse de gaffes qui auraient pu m'arriver…

http://www.dailymotion.com/video/x84hqg_mr-bean-detruit-la-mere-de-whistler_fun


Et c'est pourquoi j'avais acheté l'ouvrage que je propose aujourd'hui à la vente en me disant qu'il pourrait me servir. Pour des raisons personnelles, j'ai du me défaire de mon " Van Gogh " avant les quelques restaurations que je comptais entreprendre. Le métier de libraire d'ouvrages anciens ne nourrit pas son homme, c'est bien connu ;-))


L'ouvrage de Charles Dalbon n'en reste pas moins un excellent guide pour celui qui veut s'y essayer et il est précédé d'une étude sur la conservation des tableaux qui vous permettra de ne pas à avoir à envisager leur restauration. C'est dire s'il est utile ! J'en rappelle ici quelques agents de destruction naturelle : L'humidité, la chaleur, les émanations délétères, les fumées, les variations atmosphériques, le soleil et les excréments des insectes. Si l'on y ajoute quelques agents artificiels comme les voleurs ou le fisc, vous comprendrez que la possession et la conservation d'un tableau de valeur est une véritable gageure à notre époque…


L'auteur nous livre ensuite une suite alarmante de maladies des œuvres picturales auxquelles il propose heureusement un traitement. Nous avons à faire, vous l'avez compris, à un professionnel et la devise du livre lui fait honneur puisqu'elle reprend une formule de Montaigne " C'est icy un livre de bonne foy "

Ce livre n'est pas fréquemment proposé sur la toile et dans les catalogues de mes confrères. L'exemplaire que je présente est, de plus, une édition numérotée sur papier de Hollande en petit tirage (61/100) et à grande marge. Il ne me reste plus qu'à trouver un restaurateur de tableaux, bibliophile. Comme quoi, le bonheur tient à peu de choses… Pierre


DABLON (Charles). Traité technique et raisonné de la restauration des tableaux précédé d'une étude sur leur conservation. Paris, Société française d'éditions d'art. 1898. Format in 8. Livre broché, couverture illustrée. II, 146pp. Édition originale numérotée et paraphée (61/100) sur papier de Hollande. Ouvrage non coupé. Signes d'usure des plats et du dos très fendillé mais intérieur parfait. Vendu

14 commentaires:

Textor a dit…

Mr Bean ou l'art de désacraliser les icones ...j'adore ce sketch !

Dites, Pierre, "Ce livre n'est pas fréquemment proposé sur la toile", c'est tout de même un comble pour un ouvrage sur la restauration des tableaux !

Pierre a dit…

Bien vu, Textor !

Et heureux de faire partie, avec vous, des gens qui rient de la maladresse de Mr Bean... Peut être avons-nous de l'empathie pour lui ;-)) Pierre

Nadia L* a dit…

Je me joins aux fans de Mr Bean... j'adore !

Jeanmichel a dit…

De l'empathie ! N'exagérons pas...
Un fond de pitié au début, avant de se rendre compte qu'il est absolument irrécupérable. Mr Bean a du mal à tenir la distance d'un long métrage, mais cette partie du film relative à la destruction puis la restauration du tableau est très drôle.
Il ne s'encombre d'ailleurs jamais de demi-mesures lorsqu'il s'agit de peinture. Si, si, rappelez-vous comment il repeint son appartement en plongeant un très gros pétard dans le pot de peinture placé au milieu de la pièce...

Anonyme a dit…

Pierre, vous n'avez pas le film à la vente, par hasard ?

Montag

Anonyme a dit…

Mr le Gérant de la LAAT,

Des amis sincères de Facebook m’ont conseillé de m’adresser à vous compte tenu de l’importance de votre fonds de librairie, de sa richesse tant textuelle qu’iconographique, et de la renommée de son stagiaire du lundi.

En effet, je suis à la recherche d’un livre sur l’histoire des détournements d’œuvres d’art par des restaurateurs mal inspirés. Vous savez, par exemple la louve étrusque du Capitole, affublée de ces deux horribles jumeaux de la Renaissance, ou la Ronde de Jour de Rembrandt transformée par un liant au bitume en Ronde de nuit, sans parler de la Joconde…

Merci par avance de vos conseils avisés.
Bien Cordialement,

Noel du Fail

Nadia L* a dit…

C'est marrant, ce dernier "Anonyme" a un style qui résonne familièrement sous ma pupille (ensommeillée)...

Pierre a dit…

Il semblerait en effet que la louve antique soit en toc... Un ouvrage du 18eme siècle mentionnait déjà la présence de trace de résine époxy dans le sexe de Romulus. La contrefaçon n'est donc pas une supercherie moderne.

Les détournements d'œuvres d'art sont malheureusement le lot commun de notre société avide de profits faciles. Encore la semaine dernière, au Louvre, un inconnu a subtilisé la Vénus de Milo pour la remplacer par une superbe reproduction en bakélite au nez et à la barbe des préposés trop occupés à surveiller l'horloge de la pointeuse.

Par bonheur, cette statue présentait ses deux avant-bras d'origine ce qui n'a pas échappé au perspicace conservateur qui passait par là. Pour cette fois-ci, l'honneur est sauf mais qu'adviendra t-il si, demain, je vendais des ouvrages sur la reproduction d'œuvres d'art ?

Non !!! Je ne peux m'y résoudre (à moins que ceci reste entre nous) Pierre

Pierre a dit…

Une version pour praxinoscope vous conviendrait-elle, Montag ? Pierre

Anonyme a dit…

Bonjour,
j'ai signalé votre blog.

http://lire56.over-blog.com/

Cordialement

Pierre a dit…

Sympathique coup de pouce !

Que je renvoie vers votre blogue. Communauté de gens qui aiment les livres et accessoirement les libraires ;-)) Pierre

Anonyme a dit…

Bonjour,

Votre ouvrage "Traité technique et raisonné de la restauration des tableaux précédé d'une étude sur leur conservation" est-il toujours à vendre ?

Je vous remercie de votre réponse.

Cordialement

Pierre a dit…

Il est toujours à vendre. J'ai d'ailleurs ma part de responsabilité là dedans. Ne sachant où le classer dans la librairie, il est à l'abri des regards dans un tiroir peu accessible ;-))

Vous pouvez me contacter sur le courriel de la librairie : 13gandillet @ gmail.com Pierre

Reproduction de tableaux a dit…

Je vous remercie pour votre proposition de livre. C'est intéressant d'apprendre des techniques agrées pour procéder à la restauration des tableaux.