mercredi 29 décembre 2010

Encyclopédie de Diderot & D’Alembert. Première édition in quarto chez Pellet...



Je prends assez peu d'ouvrages en dépôt. Les marges de manœuvre commerciale, lors de la vente, sont plus étroites et le propriétaire peut légitimement nous taxer d'incompétence si nous ne vendons pas son ouvrage alors que nous ne le faisons jamais avec nous-même... Mais il s'agit, ici, de ma première Encyclopédie Diderot et D’Alembert !

Le plus difficile, pour ce type d'ouvrage, n'est pas d'en faire une présentation plus ou moins originale puisque beaucoup de livres ont traité avec brio de l'histoire cahoteuse de l'édition de Diderot & D’Alembert mais de faire une notice détaillée de notre exemplaire en moins de trois jours et d'en vérifier la collation. 2 portraits, 11 tableaux dépliants et 446 planches hors texte dont de nombreuses dépliantes illustrent notre encyclopédie si j'ai bien compté ! (je me laisse une marge d'erreur de 0,1%). Si vous avez la chance que l'ouvrage soit relié, en parfait état de conservation, la tache est facilitée. Quand vous avez à faire à un exemplaire en couverture d'attente, rangé dans un buffet depuis plusieurs générations, le problème est autre et pour mon galop d'essai c'est la deuxième éventualité qui s'est présentée ;-))



Je rappelle que pour mener à bien leur projet, Diderot et D’Alembert, se sont entourés de plusieurs collaborateurs pour élaborer les articles, se sont occupé de l’édition et d’une partie de la commercialisation. Le premier volume parût en 1751 et contenait le fameux Discours préliminaire rédigé par D’Alembert.

Les premières éditions ont été éditées au format in folio. En 1776-1777, Charles-Joseph Panckoucke et Jean-Baptiste-René Robinet font paraître un Supplément en 4 volumes de texte et 1 de planches. Deux volumes de tables paraissent en 1780. Les 17 volumes initiaux, les 11 volumes de planches, le Supplément de 4 volumes, son volume de planches et la Table en 2 volumes, soit 35 volumes, constituent l'édition de base, dite de Paris, de l'Encyclopédie.



Les rééditions in-folio des 28 vol. de l’Encyclopédie sont :

- 1758-1776. L'édition de Lucques (Italie) dirigée par Ottavio Diodati, 17 vol. de discours (1758-1771), 11 vol. planches (1765-1776).
- 1770-1776. L' édition de Genève (Suisse) publiée chez Cramer, 17 vol. de discours (1771-1774), 11 vol. planches (1770-1776).
- 1769-1778. L' édition de Livourne (Italie) dédiée à l’archiduc d’Autriche Pierre Léopold et établie par Guiseppe Aubert : 17 vol. de discours (1769-1775), 11 vol. de planches (1771-1778).

Les rééditions in-folio des Suppléments de Panckoucke sont :

- 1778-1779. L'édition de Livourne (Italie) par G. Aubert. Elle est la première réédition à associer aux volumes de l’Encyclopédie les 5 vol. des Suppléments (4 vol. discours et 1 vol. de planches).



Je propose ici la première édition in quarto de l'encyclopédie

- 1777-1780. L'édition Pellet in-4 est présentée comme la 3ème édition de l’Encyclopédie et a été publiée en Suisse par Jean Léonard Pellet à Genève. Cette « Nouvelle édition » comprend d’importants changements. Elle compte 39 volumes avec 36 volumes de texte et 3 volumes de planches. L'édition que je propose est, vous le verrez, incomplète puisqu'il manque deux tomes. Elle est, par contre, complète des planches. Si vous voulez faire un commentaire en signifiant que j'ai bien bossé, je suis preneur ;-)) Pierre



DIDEROT, Denis (1713-1784) et Jean d'ALEMBERT (1717?-1783). Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers par une société des gens des lettres. A Genève chez Pellet, 1777-79. 37 volumes sur 39. Format in-4. 34 volumes de texte (sur 36. Manquent les tomes 23 et 31) et trois volumes de planches. En brochure d'attente…Couvertures cartonnées souvent en lambeaux. Les volumes sont donc en condition acceptable pour la plupart mais l'aspect extérieur est à peine passable. La lecture est aisée et les cahiers solidaires. Traces de mouillures claires sur quelques tomes, quelques grignotages marginaux sur d'autres, des taches sombres localisées et quelques pages d'aspect peu flatteurs pour certains. Deux tomes présentent un manque de texte en fin de volume. Les trois volumes de planches sont en état correct et ils sont complets des planches. Ces défauts seront signalés dans la description volume par volume qui va suivre, les photographies seront révélatrices du reste. Les faux-titres sont bien présents.



Tome 1. Mouillure en début d'ouvrage. Quelques mouillures claires parsemées.lxxxviij-784pp. 4 tableaux dépliants (un scindé en deux parties). Tome 2. Grignotages marginaux. 823pp. 1 tableau dépliant. Tome 3. 910pp. Tome 4. Mouillures10 dernières pages. 788pp. Tome 5. Mouillures en fin d'ouvrage. 886pp. Tome 6. Mouillures clairsemées. 804pp. Tome 7. 892pp. Tome 8. 983pp. Tome 9. 956pp. Tome 10. 1063pp. Tome 11. 1031pp. Tome 12. Grignotages en fin d'ouvrage. 1027pp. Tome 13. 1 tableau dépliant. 1042pp. Tome 14. Grignotages sur les 50 premières pages. 983pp. Tome 15. Manque 200pp à la fin de l'ouvrage. 808/1022pp. Tome 16. Mouillures. 904pp. Tome 17. 1029pp. Tome 18. 1044pp. Tome 19. Cahiers débrochés. 1078pp. Tome 20. 1044pp. Tome 21. 1014pp. Tome 22. 1036pp. Tome 23. Manque à l'appel ! Tome 24. 1060pp. Tome 25. 1011pp. Tome 26. 1 tableau dépliant. 934pp. Tome 27. Grignotages sur les 100 dernières pages. 967pp. Tome 28. 982pp. Tome 29. 1008pp. Tome 30. 1020pp. Tome 31. Manque à l'appel ! Tome 32. 980pp. Tome 33. 970pp. Tome 34. 896pp (manques fin d'ouvrage) Tome 35. 848pp. Tome 36. 560pp + 1 planche+ 9 pages de notes sur l'horlogerie.

Tome de planche 1. Les sciences, les arts libéraux, les arts méchaniques, art militaire, évolution de la terre, marine, évolutions navales. Collationné complet.
Tome de planche 2. Anatomie, Architecture, Chymie, Chirugie, Musique. Collationné complet. Page de titre frottée.
Tome de planche 3. Supplément au tome I et II. Nombreuses cartes géographiques, etc... Page de titre frottée. Collationné complet



Ensemble acceptable avec les défauts mentionnés sur les couvertures d'attente en lambeaux et dans la notice. Voir les nombreuses photos. Rendu à son proprietaire. Le volume total de cette encyclopédie oblige à se déplacer à la boutique.

J'ajoute quelques photographies de gravures à la demande générale...







16 commentaires:

Textor a dit…

Bon bou!ot ! que ce libraire travaille bien ! Pas facile de s'en sortir avec toutes ces rééditions que les catalogues décrivent en ne faisant que couper-coller d'autres éditions sans rapport avec leur exemplaire !!
Etes-vous sur que les tomes 18 et 20 ont 1044 pages ? :)

J'aime bien l'encyclopédie de Diderot et d'Alembert pour l'épaisseur du papier et la qualité des planches. Evidemment, on peut même se lancer dans la lecture d'un article à l'occasion . Voir l'article "Dieu" DE Voltaire, par exemple:

"Pourquoi Dieu ferait-il un miracle ? Pour venir à bout d'un certain dessein sur quelques êtres vivants ! Il dirait donc : "Je n'ai pu parvenir par la fabrique de l'univers, par mes décrets divins, par mes lois éternelles, à remplir un certain dessein ; je vais changer mes éternelles idées, mes lois immuables, pour tâcher d'exécuter ce que je n'ai pu faire par elles."

Textor

Pierre a dit…

Je viens de vérifier : Les tomes 18 et 20 ont bien 1044 pages ;-))

Je ne suis pas idiot (enfin, je le feins) ! Je sais très bien que la valeur de cette encyclopédie vaut surtout pour ses gravures... Le texte serait à redécouvrir. On y trouverait surement des jugements très révélateurs de l'époque.

Merci, Textor, d'avoir complimenter le travail du libraire sans complimentir ;-)) Pierre

Pierre a dit…

Surprise ! Nadia est passée à la librairie pour un petit "Bonjour" sympa et avec une boite de canelés bordelais dans les mains.

Lui ai, bien sûr, proposé un emploi de secrétaire sexy à l'accueil de la boutique pour remplacer Philippe Gandillet qui date un peu ;-)) Pierre

Anonyme a dit…

Pierre, tu n'insistes pas assez sur l'énorme quantité de planches de superbe qualité. Généralement dans les descriptions d'ouvrages bien moins dotés on ne se fait pas faute de signaler l'existence de quelques rares planches qui sont loin de valoir celles de l'encyclopédie, même in-4°. Faut faire mousser la marchandise ! Surtout quand elle le mérite.

René de BlC

Pierre a dit…

Près de 450 planches et on est en effet tenté de ne faire que des photographies des planches ! Et puis, un jour, un acheteur se pointe et il découvre une notice tronquée...

Ma réputation en sort salie, ma femme me quitte, mes amis m'évitent, mes enfants s'éloignent, je me mets à boire, les clients se font rares, je me remets à boire, je tombe malade et je meurs dans la misère pour une notice trop flatteuse. Vous ne voudriez pas ça, René ?

Bon, je mets quelques photos en plus mais c'est à mes risques et périls ;-)) Pierre

Hugues a dit…

Bonjour Pierre,
S'il me prenait l'envie de laisser un livre en dépôt chez vous pour me faire pardonner les sottises que j'écris sur le Blog du bibliophile en réponse à votre commentaire... comment devrais-je faire? Pourriez-vous nous éclairer sur les mystères de cette relation commerciale bien particulière?
Merci
Hugues
(quand je pense que vous êtes à Lyon, à deux pas sans doute et que pas un geste, pas un mot, vous m'ignorez...:):) :) )

Textor a dit…

Hugues,

Je pourrais peut-être vous acheter ce livre directement, ce qui éviterait à Pierre des frais de colisage... :)
S'agit-il des Histoires troyennes ?
T

Pierre a dit…

Vous m'ôtez le pain de la bouche, Textor ! Enlever un intermédiaire impécunieux, vous n'y pensez pas ?

Je ne sais pas comment font les autres libraires pour les dépôts et je serais curieux de le savoir. Pour ma part, il me faut deux conditions essentielles : Que le vendeur me paraisse honnête et que l'ouvrage ait un intérêt particulier (je n'ai qu'une grosse dizaine d'ouvrage en dépôt). Ma marge varie en fonction du prix estimé pour l'ouvrage et je demande quelle latitude, je peux avoir au moment de la négociation éventuelle. Par contre, même si je donne mon avis, le prix proposé à la vente est celui du vendeur.

ce dernier me laisse l'ouvrage un certain temps (6mois max). Au delà, je lui rend le livre ou j'épouse sa fille si l'ouvrage me plait ;-))

En fait, je manque d'expérience dans ce domaine. Jusqu'à là, j'ai eu plutôt de la réussite et je n'ai pas perdu d'amis. Pierre

Jeanmichel a dit…

Pierre use de la pratique de la marge dégressive lissée ?
Mais c'est du langage de pharmacien, ça... :-)

Pierre a dit…

Notre métier a une part non avouée de pratique épicière, Jean-Michel. Il est évident que le prix final d'un ouvrage dépend de son prix d'achat et que la commission demandée pour un dépôt est fonction du prix estimé à la vente.

C'est en soi une forme de transparence.

La seule différence est qu'un libraire d'ouvrages anciens peut avoir l'espoir de faire fortune dans son métier ce que ne peut rêver l'épicier ou le pharmacien ;-)) Pierre

Hugues a dit…

Merci pour ces informations. Textor, cessez de me harceler avec cet ouvrage! :) :) Ici, sur facebook, partout quoi!
J'aime cette idée du dépôt, à partir d'un certain niveau de prix, il est en effet difficile pour un bibliophile de se séparer d'un ouvrage tout en en tirant un bon prix.
Hugues

Nadia L* a dit…

De retour à la maison ce soir, tout d'abord je remercie Pierre pour son accueil et sa disponibilité à me faire (re)découvrir son domaine et l'offre d'emploi qui en a découlé. Je crains malheureusement de ne pouvoir y donner suite : je ne sais pas écrire aussi bien que Mr Gandillet.

A toutes et tous, je souhaite d'excellentes fêtes de fin d'année. La bise, c'est pour minuit tout à l'heure, ou alors demain...

pointer a dit…

Bonjour, je suis à la recherche du Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers et je ne sais ni où je peux le trouver d'une part, et d'autre part à combien est-il négocié. Si vous pouviez m'informer à ce sujet je vous en serais reconnaissant. Merci d'avance.

Pierre a dit…

Je dois pouvoir vous orienter. Vous pouvez me joindre sur mon adresse courriel : 13gandillet@gmail.com

kreekree a dit…

Bonjour, je suis en possession de l 'Encyclpédie Diderot-D'Alembert,la troisième édition, faites à Genève, chez Pellet, en 35 tomes.
La collection est complète. Les volumes sont en assez bon état hormis le premier dont la couverture part en lambeaux et certains dont le tort était d'être restés debout plutôt que couchés et qui sont légèrement courbes.
J'ai également une collection bien reliée et en bon état de l'illustration, 120 tomes, de 1843 à 1922 ainsi que de Mondes Illustrés , de 1880 à 1890 , ainsi qu'un cetain nombre d'autres collections (paris match.. .
J 'aimerais , en particulier, avoir une idée de la valeur de l 'encyclopédie. Dans l 'attente de votre courrier, et en vous en remerciant par avance. Christine

Pierre a dit…

Quelques clichés sur 13gandillet@gmail.com et je peux vous donner un (simple) avis...

C'est quand même difficile sans voir. Cordialement. Pierre