mardi 11 mai 2010

Paul Gavarni : Les gens de Paris. Une édition de 1849




J'ai bien senti en faisant le portrait de Gavarni dans un billet récent, que mon exemplaire de présentation (un fac-similé édité par Michel de l'Ormeraie) avait irrité quelques bibliophiles en quête de perfection.

http://livresanciens-tarascon.blogspot.com/2010/05/paul-gavarni-peintre-des-moeurs-du.html


J'avais trouvé, comme excuse à cette incursion dans l'édition ancienne, d'ouvrages d'imitation, que pour 55 €, il était difficile de trouver un Vrai Gavarni.

Cela n'a pas suffit à calmer les foules ! Il m'a donc fallu aller chercher dans mes tiroirs le mouton à cinq pattes…


Le voici ! Il n'est pas dans un état irréprochable, un précèdent propriétaire y a laissé sa trace (Rimbaud, si je crois avoir bien lu la signature…), l'exemplaire présente une collation imparfaite en ce qu'il présente plus de gravures que sur l'exemplaire de référence (est-ce que cela dévalorise l'ouvrage pour autant ?) mais la gageure est réussie : 55 €. L'édition originale au prix de la réimpression !


Ce qui est surprenant, malgré tout, c'est qu'il est mentionné dans le titre de l'édition originale (BNF) la présence de 40 gravures dans l'ouvrage. A-t-on affaire à un exemplaire d'éditeur en voie de préparation ? Gavarni.(1804-1866) , Album grotesque et pittoresque contenant 40 belles caricatures, par Gavarni. Paris : chez tous les principaux libraires, 1849. Bizarre. Vous avez dit "Bizarre" ?


GAVARNI. Album grotesque et pittoresque contenant 36 belles caricatures par Gavarni. Chez tous les Principaux Libraires, Paris. 1849. In-4 Carré. Broché. Franges au 1er plat. Dos et deuxième plat absents. Intérieur acceptable. Annoncé pour 36 planches de gravure en noir et blanc. En fait 39 planches avec pagination farfelue. Ancien propriétaire ayant reproduit dans le même style quelques dessins en face des originaux. 2 dessins colorisés. Les gravures présentent la mention : Les Gens de Paris. Vendu

3 commentaires:

Bertrand a dit…

Ces gravures ont été originellement faites pour le Diable à Paris (P., Hetzel, 1844-1845, 2 vol. gr. in-8) si je ne me trompe pas.

A vérifier.

PS : Exigeant je suis... je préfère les lithographies de Gavarni à l'interprétation de ses dessins par des graveurs sur bois. On ne se refait pas.

B.

Pierre a dit…

Un jour je l'aurai ! Je l'aurai ;-))

Je retourne à mes tiroirs. Pierre

Bertrand a dit…

Lithographies coloriées et gommées à l'époque, c'est encore mieux...

B.