lundi 16 mai 2011

Pas de causerie du lundi de Philippe Gandillet : Expectative...


Je ne comprends pas. La boutique était un peu à l'abandon, ce matin. Pierre n'avait pas fait le ménage comme à son habitude et aucun ouvrage n'était préparé pour que je puisse en faire un judicieux commentaire...

J'ai d'abord pensé à un cataclysme et puis j'ai trouvé ça sur le bureau près de l'ordinateur. Je vais essayer d'en savoir plus d'ici ce soir. Une idée ? Votre dévoué. Philippe Gandillet.

17 commentaires:

Pierre a dit…

Je suis en voyage d'affaire toute la journée. Cette réclame ? Heu... Je condamne, bien sûr ! Je ne sais pas d'où sort ce document. Pierre

Eric a dit…

Un document qui aurait bien eu sa place au stand "politiquement incorrect" du grand palais.

Eric

frs a dit…

vae victis

Bertrand a dit…

Il est très certainement tombé de ma poche.

Je vérifie.

B.

Le Bibliophile Rhemus a dit…

mdr comme dirait ma fille

Jeanmichel a dit…

Très amusante manière de rebondir sur le lit de l'actualité. Tout s'éclaire ! :-)

Nadia a dit…

C'est encore un coup de la secrétaire !!!

Anonyme a dit…

Pierre a été vu à Paris, rue du chat noir selon les avocats de DSK

calamar a dit…

c'est malheureusement un canular...
voir http://antoine-p.blogspot.com/2007/04/lamour-lapompe.html

Anonyme a dit…

J'adore, toute une époque.
Anonyme.

Anonyme a dit…

En fait l'anonyme c'est Sandrine. :)

Pierre a dit…

Calamar a raison. Renée Dunan fait partie comme Aspasie, Rhodopis, la belle Otéro ou Betty Page des grandes travailleuses de "la chose". Je ne suis pas certain que chacune ait eu un catalogue aussi détaillé ;-))

Le sujet semble d'actualité, en effet, et les bras m'en tombent puisque je viens d'apprendre la triste nouvelle, tout occupé que j'étais à dénicher un trésor dans les ruines de Rennes le Château.

Pierre

Anonyme a dit…

La femme est faite pour la vie de famille, pour le foyer domestique, dont elle est l'âme et l'ornement. L'administration intérieure de la maison, le gouvernement du ménage lui sont dévolus, et c'est là sa gloire comme sa destinée...

Que deviendrait, je le demande, non seulement le bonheur public mais aussi l'intérieur des ménages si les femmes prenaient part aux votes de nos assemblées (Quoi ? c'est déjà fait ?), si elles occupaient des charges publiques ou se livraient à la prostitution !

Après les fonctions d'épouse et de mère, un autre titre investit la femme d'une réelle royauté : C'est la garantie des valeurs morales de la France. Le document que je vous ai présenté doit rester entre nous, vous le comprendrez aisément, afin de ne pas donner d'idées à ces chères âmes pures. Votre dévoué. Ph Gandillet

Textor a dit…

Y'aurait pas eu un peu de fell... je veux dire, d'inflation depuis ce temps-là ?

Bertrand a dit…

Alors Pierre comme ça vous étiez à Rennes-le-Château ?? Veinard ! J'y serai cet été pour un court passage. Avez-vous pénétré dans la tour Magdala et vu la petite bibliothèque en bois que s'était fait faire l'abbé Saunière ? Sympathique petite tourrette avec vue splendide sur le Razès.

B.

Pierre a dit…

On multiplie par 10 et on met en euro selon Yohann. Je ne connais pas les tarifs de maintenant puisque les maisons sont closes ;-)) Pierre

Pierre a dit…

L'endroit est sympathique, Bertrand, d'autant qu'il n'y avait pas de vent ! Un librairie ancienne est attenante à la librairie moderne. Faute de passage, les vitrines semblent endormies et on y trouve pas de trésor à vue. Par contre à Montolieu, il y a un bibliophile-libraire. Je l'ai trouvé. Pierre