jeudi 5 mai 2011

L'Art-Nouveau en Angleterre : Alfred Garth Jones et Jérôme Doucet dans un joli conte...


Continuons à présenter quelques illustrateurs emblématiques de l'Art-Nouveau ! Passons le Chanel et abordons, sans a priori, la gentille Albion qui n'a pas été avare en artistes de talent, à cette époque [vous remarquerez que le libraire n'est pas chiche de compliments quand il cherche à développer une clientèle anglophone…].


Alfred Garth Jones (1872 -1944) est un illustrateur Anglais qui a travaillé avec un égal bonheur sur les gravures sur bois , les dessins ou les aquarelles. Il est associé dans l'ouvrage que je vous présente ici, à Jérôme Doucet, bibliophile et éditeur du début du siècle spécialisé dans les ouvrages de luxe, comme je l'ai mentionné dans mon dernier billet.


Alfred Jones est né à Manchester en 1872 et est le fils de Thomas Jones lui même dessinateur. Après des études en Angleterre, il a ensuite continué sa formation à Paris à l'Académie Julian, où il a été dirigé par Jean-Joseph Benjamin-Constant et Jean-Paul Laurens, avant de retourner en Angleterre en 1894. Alfred adopte alors le prénom Garth pour se distinguer des homonymes qui sont légions dans ce pays. Jones au Royaume uni, c'est comme Martin en France ou Garcia en Espagne, voyez-vous... Ses premiers travaux seront signés : A Garth Jones (ou AGJ) et plus tard réduits à Garth Jones.


Il collabore, en 1899, à l'édition originale de l'ouvrage de Jérôme Doucet que je vous présente aujourd'hui. Ce petit tirage à 600 exemplaires des Contes de Haute-Lisse, titre à adosser aux métiers à tisser dont le travail horizontal s'apparente à l'écriture, est illustré de magnifiques gravures qui sont un hommage au chef de file du mouvement Art-Nouveau qu'était Eugène Grasset en Europe. Si vous regardez les articles précédents du blog et les clichés qui y sont associés, vous verrez que l'inspiration est identique et la réalisation aussi talentueuse.


En 1901, la réputation de Jones était telle qu'il fut choisi, de nouveau, par Jérôme Doucet pour illustrer son "Contes de la Fileuse"(117 Dessins à la plume de Jones), de sorte que Garth Jones deviendra largement aussi connu en France que ce qu'il était dans son propre pays… En Amérique, il collabore avec des éditeurs renommés et en 1912 la première édition de "Van Dyke l'inconnu" le fait connaître Outre-Atlantique.


Peut-être frisez-vous une over-dose d'Art-Nouveau ? Ma modeste contribution permettra néanmoins, je l'espère, à ces livres de voir leur cote flamber dans les salles de ventes et chez mes confrères dans l'avenir… Il faut acheter pendant que le cours est bas !


GARTH JONES (Alfred). DOUCET (Jérôme). Contes de Haute-Lisse. Lyon, Bernoux et Cumin ; Paris, imprimerie de Vaugirard, 1899. Avec des Illustrations de Alfred Garth Jones. Petit in folio broché, couverture rempliée illustrée. Réunion de six contes : "Le Sommeil", "Le Ramier", "Le Serment", "Le Missel", "La Main", "La Cicatrice" illustrés de bois originaux, dans un style Art Nouveau. Soixante-six illustrations et ornements, la plupart à pleine page, imprimées en couleurs, texte encadré de frises différentes à chaque fois et en deux tons. Tirage limité 600 exemplaires. Celui-ci N° 363 sur vélin du marais. Ex-libris. Très bel état. Vendu

Une très belle attention de l'auteur Jérôme Doucet à son épouse.

Prenez-en de la graine ! Pierre

10 commentaires:

calamar a dit…

superbe ! comment résister ? et que nous réserve la fin de semaine ?
ah, le teasing...

Pierre a dit…

Je viens d'apprendre un mot, comme le bourgeois gentilhomme qui fait de la prose sans le savoir...

Je dois reconnaitre que cette petite série rencontre un succès inespéré et que j'ai beaucoup de plaisir à partager mes recherches avec vous. Pierre

Nadia a dit…

C'est vraiment la misère votre viagra qui se déguise sous diverses formes et qui n'arrête pas de sévir... quand même curieux que ça n'ait pas été un médicament contre la toux, ou alors un anti-arythmique, ou autre anti-puces pour chiens....

Pierre a dit…

J'espère que ça va bientôt s'arrêter... Désolé pour les lecteurs qui doivent être aussi embêtés que moi ! Pierre

Pierre a dit…

Voilà : Première parade - Commentaires réservés aux membres du blog - Nous passerons à la modération des commentaires dans une deuxième phase si cela n'est pas suffisant - Ce n'est que contraints et forcés que nous ferons appel au 3eme RIMA en dernier ressort !

Pierre a dit…

Il semble que l'on ne puisse plus faire de commentaires avec la première option. Je vais essayer la modération pendant un ou deux jours...

Désolé pour le désagrément. Si vous désirez refaire le message d'hier, cela me permettrait de vérifier si le modérateur fonctionne.

Ahrgggg ! Ce viagra ! Sur un blog dédié aux livres anciens ? Ce sont les livres qui sont anciens. Pas nous ! Pierre

Bertrand a dit…

C'est mes yeux ou le dos est très passé et je ne le lis point ici ? ...

Beau livre... on en trouve... c'est ça le problème... aussi il y en a un sur Japon qui me fait de l'oeil... (sourire)

B.

sandrine a dit…

Ce fichu site est en plus contre productif; Incitation à la débauche.
harcélement à caractére sexuel par voie détournée. Voilà ce qu'il faut envoyer comme commentaire aux webmasters; Aprés ça, ils seront un peu calmé.
:)
Sandrine.

Jeanmichel a dit…

Essayons.
Dans un précédent message, butant inexorablement contre un panneau triangulaire, je m'étonnais que Pierre veuille faire intervenir un régiment dévoué aux actions à l'étranger ou outre-mer, et me demandais s'il fallait considérer que ces mines aient été posées depuis l'Afrique ou juger que Tarascon était vu par ses habitants comme appartenant à un territoire hors métropole, à moins que Pierre n'ait une subite nostalgie du Chouchen coulant à flot des fontaines, comme il se dit que cette merveille est constatée là-bas.

Pierre a dit…

Ça marche ! Et en plus, cela tombe bien car je suis quelqu'un de très modéré ;-))

Bertrand a raison : Le dos est légèrement insolé mais bien moins que sur la photo qui exacerbe ce menu défaut. En contrepartie, j'avais oublié de préciser que l'exemplaire était indemne de rousseurs...

Sandrine, je vous confirme que ces publicités pour des vaso-dilatateurs externes sur un site bibliophile ont un effet délétère sur ma libido et que ce harcèlement sexuel est contre productif aux dires de mon épouse (sic)...

Jean-Michel a raison. Le 3eme RIMA intervient à l'étranger et Viagra&son Compagnie aussi... J'ai eu l'insigne honneur d'en être un membre coapté pendant 16 mois (merci François !). Ces militaires détestent le harcèlement.

Bon! Nous verrons si ce subterfuge atténueront les hardeurs spamodiques en cours... Pierre