mardi 31 mai 2011

Collection A.Lahure. Neel et son voyage en basse mer…

Les fameuses chromolithographies "Lahure"

Étant d'un esprit étriqué, j'aime assez les voyages minimalistes. Pourtant, mes origines Malouines auraient dû me pousser à dépasser l'horizon… Mais non ! C'est ainsi. Si je me suis enivré de récits de voyages en mer, les voyages de Cook et de Lapérouse ayant mes préférences, j'ai rarement franchi le ponton des ports pour me caler dans une cabine inconfortable ou sur le roof glissant d'un 12 mètres J.I.


Bon, je mens un peu. Si des amis qui lisent ce blogue m'ont croisé dans ma jeunesse, certains savent que j'ai barré quelques bateaux remontant bien le vent. Mais j'ai toujours préféré le port à la régate. Je vous propose donc de partager avec moi, aujourd'hui, un ouvrage maritime qui, s'il ne brille pas par les exploits qu'il a généré, a l'extrême avantage de ne pas s'éloigner de la côte… Le voyage de Paris à Saint-Cloud par mer et retour de Saint-Cloud a Paris par terre.

C'est à une maison d'édition très attachée à la qualité de ses productions que nous devons cet ouvrage : La Maison A.Lahure. Le nom de cet imprimeur-éditeur est connu mais j'ai peiné à trouver des renseignements fiables sur A.Lahure, son propriétaire. Jean-Paul saurait sûrement…


J'ai profité d'ailleurs de cette occasion pour vous proposer un récit, appartenant à la même collection, qui relate des exploits d'un jeune archer, brillant sur terre, cette fois… L'intérêt des ouvrages de cet éditeur est multiple. La qualité du papier est excellente (un vélin teinté), les illustrations en chromolithographie sont d'une exquise beauté (celle-ci sont de Jeanniot), la présentation est à grande marge et le tirage, limité à un petit nombre, nous rend les possesseurs d'un livre rare.


L'auteur, Louis-Balthazar Neel (1695-1754), nous présente ce voyage à la façon des grands récits du XVIIIe siècle. Il naquit à Rouen, vers 1695, et y mourut en 1754. Après avoir fait d’assez bonnes études dans sa ville natale, Néel, que l’on destinait à la magistrature, se livra à son goût pour les belles-lettres et se fit connaître par quelques poésies légères aujourd’hui oubliées. Le voyage de Saint-Cloud est de loin, la meilleure publication de Néel et la seule publiée régulièrement depuis. Laissez-moi vous en compter les moments les plus palpitants de ce récit :


- Le voyageur fait des visites avant son départ
- Le voyageur va payer son perruquier
- Adieux du voyageur à sa mère, à ses tantes et à son régent
- Le voyageur s'assied sur des cordages nouvellement goudronnés
- Le voyageur déjeune assis au pied du grand mat
- Le voyageur se trouve mal et décide de s'asseoir
- Le voyageur débarque au port de Sèvres
- Le voyageur aide une voyageuse à faire ses malles
- Le voyageur surprend deux amoureux dans le bois de Boulogne

Je dois reconnaître que ce genre de narration peut rendre le lecteur haletant et qu'il lui est fortement conseillé d'avoir une orangeade à sa portée pour se désaltérer de temps en temps. Livre à ne pas mettre en toutes les mains, donc… Pierre


NEEL (Louis-Balthazar). Voyage de Paris à Saint-Cloud par mer et retour de Saint-Cloud a Paris par terre. Avec une préface et des notes par E. Legrand. Aquarelles de Jeanniot gravées par Gillot. Impression chromolithographique par Lahure. Paris, A. Lahure, 1884. In-8 broche, couverture rempliée illustrée en couleurs, XXXI-117 pp, 10 hors-texte en couleurs, un plan replie. Tirage à petit nombre sur vélin teinté. Pastiche des récits de voyage du XVIIIe siècle. Très bel état. 70 € + port


SILVESTRE (Armand). Chronique du temps passé. Le Conte de l' Archer par Armand Silvestre - Aquarelles de A.Poirson gravées par Gillot. Impression chromolithographique par A. Lahure. P., Lahure, Rouveyre & Blond, 1883. . In-8 broche, couverture rempliée. (8),193 ,(5) pp, 46 aquarelles (dont une h.-t.). Couverture d'éditeur illustrée en couleurs. Tirage en petit nombre sur vélin. Couverture illustrée par Scott, tirée en chromotypographie. Couverture salie, sinon bel exemplaire. Vendu

8 commentaires:

Bertrand a dit…

Très jolis livres, que j'aime trouver sur papier du Japon ... mais la plus belle fille du monde ne peut donner que ce qu'elle a, n'est-ce pas ? Alors... (sourire)

B.

Pierre a dit…

J'ai été surpris par le prix des rééditions modernes (près de 30 €). Vraiment, nous sommes compétitifs ! Pierre

Anonyme a dit…

Je suis justement en train de relire "Le Seigneur des Anneaux" de Tolkien, et ce "Voyage de Paris à Saint-Cloud" paraît vraiment procéder de la même veine : une carte à laquelle il faut se reporter en même temps que se déroulent des péripéties picaresques.
Ce Néel est-il de la famille du mari d'Alexandra David-Néel (prononcer davinelle) ? Cela pourrait expliquer le goût de ce mari pour les femmes voyageuses, excusant de rester alors lui-même immobile, ou presque.

Jean-Michel

calamar a dit…

ne pas oublier un autre Néel célèbre : Louis Néel. Les grenoblois me comprendront.

Pierre a dit…

L'inébranlable époux de notre voyageuse tibétaine et le prix Nobel sont des cousins éloignés, à n'en pas douter. Pierre

pascalmarty a dit…

Cette aventure m'en rappelle une autre mais, pour le coup, je ne sais plus où aller la chercher. Ne serait-ce pas du côté de Maupassant ? Et ne serions-nous pas alors en présence d'un cas de plagiat par anticipation ?

Pierre a dit…

Sur l'eau de Maupassant ?

Ce journal ne contient aucune histoire et aucune aventure intéressante. Ayant fait, au printemps dernier, une petite croisière sur les côtes de la Méditerranée, je me suis amusé à écrire chaque jour, ce que j’ai vu et ce que j’ai pensé.

En somme, j’ai vu de l’eau, du soleil, des nuages et des roches – je ne puis raconter autre chose – et j’ai pensé simplement, comme on pense quand le flot vous berce, vous engourdit et vous promène...


Dans un genre équivalent le Voyage autour de ma chambre est pas mal, non plus ;-)) Pierre

pascalmarty a dit…

Vérification faite, c'est aux Dimanches d'un bourgeois de Paris que je pensais, là où, à cinquante-deux ans, M. Patissot s'avise que des excursions à pied seraient profitables à sa santé et s'équipe pour partir à Versailles comme d'autres s'équiperaient pour partir en Afrique.