mardi 12 janvier 2010

Vivre libre. Revue de naturisme


Il y a le ciel, le soleil et la mer (2)

Allongés sur la plage, les cheveux dans les yeux
Et tout nu sur le sable on n'est bien tous les deux
C'est l'été, les vacances, oh mon dieu, quelle chance…


Il y a le ciel, le soleil et la mer (2)

Ma cabane est un ange et le lit n'est pas grand.
Tous les jours, c'est dimanche et nous courons fringants
Car tous nus, sur la plage, le sable nous démange…


Il y a le ciel, le soleil et la mer (2)

Et le soir tous ensembles, quand on va pour s'aimer
Un gars qui me ressemble viens toujours te chercher
Il te parle de vacances, c'est vraiment pas ma chance…

Il y a le ciel, le soleil et la mer (2)

Quelque part en septembre, nous nous retrouverons
Et sitôt dans ta chambre, nous nous dévêtirons
Malgré le vent d'automne et les pluies monotones...


Il y a le ciel, le soleil et la mer (3)

Ces cinq revues sont réservées à des collectionneurs. Personnellement, je n'ai jamais essayé le naturisme, à la fois par manque d'occasion et par des doutes sur mes capacités à dissimuler mes sentiments… 36 € port compris

7 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est au poil !

...mais ça raconte quoi ?

Montag

Bertrand a dit…

"mes capacités à dissimuler mes sentiments"

Ah que je vous comprends Pierre !
Je ne me sens pas capable non plus de résister à la tentation... Et ça se verrait comme le nez au milieu de la figure... enfin presque.

Mais comment imaginer qu'un jour, en Paradis, nous serons tous en tenue d'Ève ?? Remarquez, en enfer, les choses risquent d'être guère plus simples...

PS : j'aime la pudeur des années 50, un maillot de bain en couverture. Question : et à l'intérieur, c'est comment ?? Franchement je préfère Paris-Hollywood...

B.

Anonyme a dit…

Ca n'a pas l'air marrant la vie de naturiste quand on est une fille: soit on compte les grains de sable soit on est attaché à un mât.

Montag

Pierre a dit…

Le contenu de la revue, agrémenté de quelques photographies très natures du style "normal, on est né comme ça" est composé de quelques articles sur la vie en société naturiste( comment éviter les flatulences, etc...)

C'est loin d'être inintéressant mais de là, à passer de la théorie à la pratique, il y avait quand même un pas qu'il n'était pas facile de franchir à cette époque.

Comme Montag nous l'a si justement fait remarqué, les jeunes filles devaient passer une partie de leur vacances attachées à des mats pour résister aux magnifiques apollons qui se baignaient à leur côté.

A marée basse, elles jouaient avec le sable.

Pierre

Jeanmichel a dit…

Vivre libre ou vivre malade ?
C'est une pratique venue des pays du Nord extrapolée à partir de ce qui est connu, c'est-à-dire que là où le naturisme est né, le soleil n'est jamais franchement agressif, trop incliné pour cela.
Les gens du Moyen-Age sous les mêmes latitudes pressentaient quand même qu'il pût être nocif puisque, sans y avoir jamais été, ils s'imaginaient les régions arctiques dépourvues de végétation, non à cause du froid mais bien à cause du soleil estival permanent qui aurait desséché et grillé toute éventuelle plante téméraire s'y aventurant.

Pierre a dit…

Vivre nu mais couvert d'un écran total : Voilà un progrès notable de la science...

TARTARIN13 a dit…

Le naturisme, comme beaucoup de fantasmes de l'homme (et de la femme) est une chose très agréable à vivre, sans aucun problème! Pour l'avoir pratiqué pendant 30 ans, je puis vous dire que cela élimine pas mal d'idées préconçues et notre tête se porte beaucoup mieux.