samedi 7 novembre 2009

Les œuvres de Gilles- Augustin Bazin dans une belle reliure.


Pour tirer un fil aux sujets présentés sur les ouvrages incomplets puis sur les reliures en maroquin, j'ai pensé qu'un article sur des maroquins incomplets permettrait de finir la semaine en beauté. De plus, un ami un peu espiègle m'a envoyé des photographies de ses maroquins pour me faire envie. Je ne voudrais pas engager une guerre à l'arme blanche (le livre) avec lui ; si, un peu quand même ; car je sais que ses meubles contiennent des trésors que seul son grand age peut expliquer (sic) mais il n'y a pas de raison d'en rester là, quand même.

L'occasion était aussi d'attirer l'attention sur un savant dont le nom est tombé dans l'oubli presque complet : Gilles- Augustin Bazin, (1681-1737) qui fut un ami et un correspondant fidèle de Réaumur (précurseurs de l'éthologie ; l'étude des comportements animaliers) et contemporain de Buffon dont on ne peut penser que certaines de ses descriptions lui ont été inspirées. Comme cela se faisait à l'époque (Fontenelle ; Entretiens sur la pluralité des mondes), il s'agit de causeries mondaines propices à l'éducation de la jeunesse, des jeunes filles en particulier et de toute personne désirant s'instruire. Il serait facile, aujourd'hui, de se moquer du ton de l'œuvre. Les civilités ne sont plus à la mode… Elles n'ont pas été remplacées, quel vide !


Pour que les ouvrages présentés soient complets, il aurait fallu que je possède les quatre volumes de l'édition originale (2+2). Je n'en ai que deux, un de chaque. Le premier tome de l'Histoire des abeilles et le deuxième tome de l'histoire des insectes manquent. Une sombre histoire de famille doit en être la cause. Le frère et la sœur, ignares patentés et sujets aux plus basses mesquineries n'ont, semble-t-il, pas voulu être en reste d'un morceau d'héritage. Ils ont partagé les livres du Papa bibliophile de la façon la plus bête qui soit sans penser un seul instant, qu'au 21eme siècle, un libraire désenchanté mais pas désintéressé puisse condamner la manœuvre…

J'ai acheté ces ouvrages alors que je n'étais pas encore un bibliophile averti. Un homme averti en valant deux, un demi-bibliophile pouvait bien acheter la moitié de ce qu'il aurait du acheter s'il avait été expérimenté ! Ébloui par la reliure, j'avais cédé à l'envie bibliomaniaque. Le ferais-je encore ? J'ai bien peur que "oui" car ces ouvrages me paraissent, à la façon d'un Buffon, complets en eux même et la livrée est magnifique, ne trouvez-vous pas ?


Vous comprendrez donc mon dilemme Cornélien :

Vous proposer un incomplet est indigne d'un Bibliophile. Vous proposer un joli Maroquin sur un ouvrage digne d'intérêt, qui plus est, bien illustré est un sujet de fierté pour un libraire. A vous de décider comment va se terminer l'intrigue.

Le bibliophile se soumet : Tapez 1

Le libraire s'efface : Tapez 2

Je peux vous envoyer la table des matières des ouvrages. Bonne fin de semaine. Pierre


BAZIN (G. A). Histoire naturelle des abeilles ; avec figure en taille douce. Paris chez les frères Guérin 1744. 2vol in-12. Ici un seul tome présent (tomeII). IV, 441pp, approbation, 7 planches dépliantes. Reliure plein maroquin. Pièce de titre et tomaison, dos à 5 nerfs. Motifs et filets dorés sur le dos, roulettes sur les plats et bords. Parfait état. Vendu

BAZIN (G. A). Abrégé de l'histoire des insectes, pour servir de suite à l'histoire naturelle des abeilles, Paris : les frères Guérin, 1747, 2vol in-12, ici seul le tome premier, XX, 328pp, 7 planches dépliantes. Reliure plein maroquin. Pièce de titre et tomaison, dos à 5 nerfs. Motifs et filets dorés sur le dos, roulettes sur les plats et bords. Parfait état. Vendu

2 commentaires:

ollivier.duplan a dit…

bonjour. bien qu'incomplets ces deux ouvrages sont superbes. merci encore de m'avoir permis d'en faire l'acquisition. ils sont en de bonnes mains. au plaisir de discuter tantôt avec vous dans votre librairie. j'espère pour vous que le joli livre en latin que vous m'avez montré finira aussi , très prochainement,dans de bonnes mains. :) ollivier.

Pierre a dit…

Ce magnifique et rare ouvrage devra se bonifier quelques temps dans mes tiroirs secrets pour que j'en tire un profit personnel ( la traduction de certains passages est en cours) et que plus tard, il tombe entre de bonnes mains.
Quel plaisir de faire partager sa passion ! Très cordialement. Pierre