mercredi 18 novembre 2009

Hommage à Sacha Guitry


Je suis un inconditionnel de Sacha Guitry.

J'aime son détachement feint, son humour caustique, ses pièces, ses bons mots, ses conférences et tous les livres qui ont été écrits sur lui…

A un ami âgé et diminué par une audition insuffisante qui le rend aigri (disons le mot, sourd comme un pot !), je conseille systématiquement un passage tiré de "Mon père avait raison" où son énumérés tous les avantages d'un tel handicap. Un régal qui donne le moral et relativise cette infirmité lorsqu'elle est partielle.

A un ami ayant pris en grippe toutes les femmes mais n'osant avouer qu'il les aime encore, je conseille "Le mari, la femme et l'amant". Avec Arditi dans le rôle de l'amant, le plaisir est décuplé.

Et puis "Faisons un rêve" : Ahhh, les monologues de "Faisons un rêve" ! Des diamants taillés dans l'élégance et la dérision.

Je m'arrête là car je voudrais vous présenter un ouvrage qui n'a pas été écrit par lui mais dont son âme est chargée. Il s'agit d'un livre d'art publié sous la signature de Sacha Guitry en 1942 et dont je propose une réédition de 1951. Son titre " De Jeanne d'Arc à Philippe Pétain" est aussi celui d'un film projeté lors d'un gala à l'Opéra de Paris en mai 1944, et qui était destiné à tourner en province à seule fin de présenter aux libraires, marchands d'éditions rares et clients potentiels l'existence de l'édition de luxe du livre d'art éponyme, paru deux ans auparavant.


Dans une gravure sur bois présentant la bibliothèque de Sacha Guitry, j'ai trouvé beaucoup d'auteurs que j'aimais à différents titres. Anatole France, Huysmans, Renard, Bernardin de St Pierre, Alphonse Daudet, Mirbeau, Dumas Père, Sainte Beuve, Bourget, Barrès… Et vous ?


L'épuration, 60 jours de prison et une réhabilitation faite dans la douleur n'ont pas permis à cet ouvrage prônant l'identité nationale d'avoir le succès escompté par son instigateur.

Cette identité nationale semble, encore aujourd'hui, être un sujet de controverse.

Il n'est pas politiquement correct d'en parler. Dont acte. Alors, je me détends en lisant des pièces de Sacha Guitry… Pierre


GUITRY (Sacha). De 1422 à 1942. De Jeanne d'Arc à Philippe Pétain. C'est à dire 500 ans de l'histoire de la France, ouvrage conçu, composé et commenté par Sacha Guitry. Paris, Solar, 1951 ; in-4 , 400pp.- 8ff. Feuillets sous chemise dans un emboîtage d'éditeur avec un dos factice demi chagrin rouge. Richement illustré de reproductions en noir d'oeuvres originales de Bonnard, L. Boucher, Cami, Dignimont, V. Le Campion, Maillol, Utrillo. Gutry a composé ici un recueil de textes et d'images retraçant l'histoire littéraire, artistique et politique de la France, depuis le moment où l'idée "patriotique de la France " apparaît, jusqu'au moment où elle est mise de nouveau à l'épreuve. Les hommes politiques, écrivains, musiciens, scientifiques sont évoqués par des textes inédits d'auteurs contemporains : Pierre Benoit, G. Duhamel, J. Tharaud, P. Valéry, La Varende, Collette, Cocteau, Giraudoux et de citations anciennes, le tout plus ou moins commenté par Guitry. L'ouvrage compose une belle promenade littéraire dans le temps et sur les traces de nos "grands hommes" accompagnée par les hommages des écrivains du XXème siècle. 115 € port compris Vendu

BERNARD A. & FLOQUET C. Album Sacha Guitry. Ed. Henri Veyrier, 1983, 271 p., format : 21,5 x 28 cm, couverture glacée souple et illustée. Ouvrage d'une grande richesse iconographique. Etat excellent. 37 € port compris Vendu

7 commentaires:

Bertrand a dit…

Citoyen du monde Bertrand ?

Présent !

B.

Pierre a dit…

C'est drôle, j'aurais plutôt pensé "Superbertrand" :-))

C'est pourquoi,il faut lire Sacha Guitry. Pour s'évader. Pierre

alexandra.hugonnard-roche@orange.fr a dit…

S'évader d'où ?

Je lis Bakounine et Kropotkine quand j'ai envie de m'évader.

B.

Anonyme a dit…

oups ! je vois que je me suis trompé de login pour commenter...

C'est ma femme qui va être contente...

B.

Pierre a dit…

Chère Alexandra :-))

Bienvenue à la belle femme d'un rebelle homme...

Pierre

Anonyme a dit…

Pardon, j'interviens un peu tard - mais vous faites erreur, hormis bien sur les écrivains invités, qui conscraient leur article à tel ou tel personnage, tout le reste du texte est bien de Guitry. Vous pouvez d'ailleurs trouver une édition du texte de Guitry, seul, pour vous en convaincre.

Cordialement
Guillaume

Pierre a dit…

Je n'ai plus cet exemplaire mais j'ai la chance d'en posséder un autre que j'ai présenté ici :

http://livresanciens-tarascon.blogspot.com/2010/09/guitry-sacha-edite-par-sant-andrea-et.html

Nous sommes bien d'accord pour dire que Sacha Guitry est le liant de cet ouvrage aux nombreux collaborateurs (sic). N'attendez pas de moi de minimiser le talent de Sacha Guitry dont je suis un inconditionnel ! Pierre