mercredi 24 juillet 2013

Les cathédrales de France vues par Auguste Rodin...



Le Moyen-Age s'étend du VIème siècle jusqu'à la fin du XVème, soit près de mille ans. Il nous a laissé deux principaux types d'édifices: les Chateaux-forts pour les constructions militaires et les Eglises pour les édifices religieux. Ces deux types de bâtiments illustrent bien les principaux caractères de cette période : la guerre, qu'elle soit publique ou privée, et la religion chrétienne qui a réglé la société médiévale.


La Cathédrale est l'église de l'évêque, elle se situe au siège de l'évêché. Au Moyen-Age, l'évêque est à la tête d'un diocèse où il exerce le pouvoir spirituel et parfois aussi un pouvoir temporel. Sa position rivalise avec celle des comtes qui eux détiennent le pouvoir militaire et temporel. Les comtes sont des vassaux du roi de France, l'évêque relève aussi du roi mais également du Pape qui est l'évêque de Rome, capitale de la chrétienté.
 

On reste toujours étonné par l'envergure des Cathédrales construites au Moyen-Age et aussi par la qualité des sculptures et de leur décoration. Elles symbolisent, bien évidemment, la puissance du mouvement religieux dans la société médiévale. Il suffit d'imaginer la somme d'efforts nécessaires à leur réalisation pour s'en convaincre surtout avec les moyens techniques de l'époque. Ces ouvrages ont été construits, pour l'essentiel, du Xème au XVème siècles, ils illustrent la capacité de conception des architectes médiévaux et le savoir faire des bâtisseurs de cette époque. C'est à cette étude que s'est attaché Auguste Rodin dans l'ouvrage que je propose aujourd'hui à la vente.

L'architecture religieuse du Moyen-Age comprend deux grands styles : le style Roman et le style Gothique. Ce dernier style est plus spécifique de la France du Nord et de l'Europe du Nord. En pratique, plusieurs cathédrales rassemblent les deux styles car bien souvent les édifices gothiques ont réutilisé des parties romanes antérieures comme pour notre Collégiale Sainte Marthe à Tarascon.


L'entretien des cathédrales est, aujourd'hui, à la charge de l'état. Et c'est tant mieux ! Avec la disparition du nombre des paroissiens et donc des revenus de l'église, les responsables du culte n'auraient plus les moyens d'entretenir nos édifices catholiques. On voit alors, parfois, les plus fidèles athées devenir les meilleurs défenseurs de notre patrimoine religieux !


Je vous propose deux exemplaires de cet ouvrage. Le premier est la première édition luxueuse de 1914 sur beau papier et dans une reliure de belle facture réalisée par Armand Colin. Le deuxième est la réédition à (presque) l'identique de l'ouvrage par Jean de Bonnot sur beau papier mais dans un format un peu plus petit.


Je rappelle que ce livre n'est pas un traité d'architecture ou d'archéologie à proprement parler… Il s'agit de l'œuvre d'un artiste orientée sur l'étude de la beauté. Au jour le jour, au hasard des visites qu'il fait périodiquement aux cathédrales, Auguste Rodin a noté ses observations, motivé ses admirations. Ce sont ces notes qui sont publiées, ici, dans un désordre apparent. L'ouvrage pourra donc paraître incomplet à l'amateur exigeant. Mais comme écrivait Montesquieu " Quand on traite un sujet, il n'est pas nécessaire de l'épuiser… ". Pierre


RODIN (Auguste) Les cathédrales de France. Paris, Armand Colin, 1914. Un volume fort In-4. Première édition. Reliure demi-maroquin vert olive, dos à 6 nerfs, titre et nom de l'auteur en lettres dorées, tranche supérieure dorée, gardes colorées. Introduction par Charles Morice. CIX, 159pp, 100 planches hors-texte. Seules rousseurs sur les feuilles de propreté du relieur.  Bel exemplaire. 195 € + port


RODIN (Auguste) Les cathédrales de France suivi de Propos et confidence d'Auguste Rodin recueillis par Gustave Coquiot. Paris, Jean de Bonnot, 1983. Un volume fort In-4. Reliure pleine basane noire estampée et illustrée de motifs dorés, dos illustré, titre en lettres dorées, tranche supérieure dorée, gardes colorées. Introduction par Charles Morice. CIX, 159pp, 100 planches hors-texte – XXVIII, 60clichés des œuvres de Rodin. Bel exemplaire. Vendu

Aucun commentaire: