lundi 4 février 2013

Bible de Louvain. Une édition française de la fin du 16eme siècle…



Le gouvernement qui signe un accord avec Google pour toucher l'argent détourné des caisses enregistreuses des libraires (je simplifie, bien évidemment), voilà qui est malin ! Mais reconnaissons aussi que Google est, grâce à la numérisation des ouvrages français, un partenaire utile et efficace quand il s'agit de trouver rapidement des renseignements sur un ouvrage ancien dont il nous manque la page de titre !

Hier encore, j'aurais pris un billet de train pour Paris, j'aurais réservé une petite chambre d'hôtel confortable au centre de la capitale, j'aurais dîné dans une bonne brasserie avant d'aller au spectacle pour me permettre d'avoir accès au fond d'une prestigieuse bibliothèque le lendemain. Aujourd'hui, "un petit clic pour une grande traque" et je peux aisément vous proposer cette bible identifiée, à la vente.

 














Il s'agit d'une Bible de Louvain qui me causait un souci en raison du manque de la page de titre que vous voyez numérisée, ici. Elle est recouverte d'une reliure en bel état de conservation, vraisemblablement de la fin du XVIIIeme  ou du début du XIXeme siècle, ce qui nous fait imaginer qu'il lui manquait déjà cette page de titre à cette époque. Son utilisation n'en souffrait pas si l'on suppose qu'elle appartenait à une congrégation religieuse. Maintenant qu'elle est devenue un témoin de notre patrimoine, c'est plus gênant...


J'ai eu la chance de retrouver exactement le même texte dans une présentation identique sur Goggle. J'ai donc numérisé les deux pages de titre (Ancien et Nouveau testament qui me manquaient). Mon exemplaire est néanmoins une édition légèrement postérieure si on en considère les approbations (1603 et 1604).  Une correction très adroite d'une date, dans la genèse, fait mention de l'année 1667, ce qui prouve que l'exemplaire était utilisé et mis à jour à cette époque.  


Je rappelle que le XVIe siècle marque un tournant décisif dans l’histoire de la Bible. Depuis la chute de Constantinople en 1453, sont arrivés en Europe des manuscrits, jusque-là inconnus de l’Antiquité grecque. Les universitaires se penchent sur ces textes anciens et acquièrent de nouvelles méthodes de traduction et d’édition, mettant à profit la technologie de l’imprimerie.


Certains de ces spécialistes vont renouveler l’approche du texte en s’affranchissant du monopole exercé par les théologiens patentés de l’Église catholique, adeptes de la version de Saint Jérôme. Jacques Lefèvre d’Étaples (1460-1536) est un prêtre catholique, bibliothécaire de l’abbaye de Saint Germain-des-Près, à Paris. Il publie en 1512 un commentaire des épîtres de Paul dans lequel il place, côte à côte, la version latine de Saint Jérôme et sa propre traduction latine réalisée à partir des manuscrits grecs. De même, Érasme publie à Bâle, en 1516, un Nouveau Testament avec le texte grec et une nouvelle traduction latine de son cru. Un dominicain italien, Sanctes Panignus (1470-1536) se livre, lui aussi, à un travail analogue sur l’Ancien Testament en retraduisant en latin le texte hébreu. Son ouvrage paraît en 1528 à Lyon.


Tous font preuve d’une réelle préoccupation pour rendre la Bible compréhensible pour des personnes non spécialistes. C’est pour aider les prédicateurs dans son diocèse de Meaux que Lefèvre d’Étaples traduit le Nouveau Testament en français, à partir de la Vulgate mais avec quelques modifications effectuées d’après le grec et publie l’ouvrage en 1525. Son audace théologique n’est pas du goût de la Faculté de Paris qui exerce alors le pouvoir intellectuel…


En 1526, le Parlement de Paris interdit toute traduction de l’Écriture en français. Néanmoins Lefèvre d’Étaples se met à la traduction de l’Ancien Testament et en 1530, il publie à Anvers la première traduction complète de la Bible en français. Ce sont les docteurs de l’Université de Louvain qui donnent leur approbation à cette Bible qui est publiée avec le privilège de l’empereur Charles Quint. La bible que je vous propose à la vente, aujourd'hui, fut imprimée à Lyon à partir de la fin du XVIeme siècle, et est une réédition française de la Bible de Louvain.


Il faudra attendre le règne de Charles IX, en 1566 pour que paraisse la première Bible en français imprimée à Paris. Elle est l’œuvre de René Benoist (1521-1608), le régent de la Faculté de Paris qui répond à une sollicitation des imprimeurs désireux de ne pas rester à l’écart du marché de la Bible qui prend une certaine ampleur et estime que l’hérésie protestante ne peut être combattue que par le "contrepoison" d’une véritable Bible catholique. C'est quand même préférable aux armes, non ?  Pierre


BIBLE DE LOUVAIN. La Saincte Bible, contenant le Vieil & Nouveau Testament, traduicte de Latin en François par les Theologiens de l'Université de Louvain (.). Avec une docte table faicte Françoise de la Latine de M. Iean Harlemius, Docteur en ladicte Université, de la Compagnie de Iesus. Lyon pour Claude Michel, vraisemblablement. Sans page de titre (1604 ?). Approbations 1581, 1603 et 1604. Préface de Jean de Bay de 1572. Un fort volume in-4. Reliure postérieure. Pleine basane fauve, roulette encadrant les plats, dos à nerfs avec caissons ornés, gardes colorées. [1fbl], [7ff], 972pp – 254pp, [32ff table], [1fbl]. Imprimé sur 2 colonnes dans cadres de filets doubles. Lettrines, vignettes et culs de lampes. Manquent les deux pages de titre. Pas de ressauts de cahiers. Des tâches, quelques feuilles usées et anciennement restaurées. Vendu

4 commentaires:

Textor a dit…

Si mes souvenirs sont exacts c’est dans ce livre qu’on trouve le premier cas de GPA (Gestation pour autrui) avec Adam dans le rôle du parent A.
Textor

Pierre a dit…

Tout à fait exact, Textor ! Il faut d'ailleurs rappeler qu'il fut le premier homo-sapiens... Pierre

Textor a dit…

Homo, je ne sais pas, mais sapiens, pas du tout, sur le coup de la pomme.
T

lamarmite a dit…

Bonjour,
Je découvre vos commentaires au sujet de cette bible : j'en ai une que je vendrais volontiers mais je n'ai aucune idée de sa valeur, elle est en bon état. Auriez-vous une fourchette de prix pour moi? Merci