vendredi 15 février 2013

Le Figaro, ce matin : Je suis atterré…



Chers amis,

Toute la lumière doit être faite sur ce scandale qui, loin d'entacher uniquement la réputation de ma petite librairie, peut avoir de profondes répercussions sur tout le commerce du livre ancien. Déjà, des acheteurs me téléphonent pour m'informer qu'un vaste trafic existait depuis plusieurs mois. Certains ont retrouvé des pages de Paul D'Ivoi dans des voyages  extraordinaires de Jules Verne et un libraire de Bourgogne, spécialisé en ouvrage de type "curiosa" (érotisme) m'a informé qu'un lecteur s'était plaint de découvrir trois pages d'un sermon de Bossuet dans une édition illustrée du Marquis de Sade…

Nous vivons une drôle d'époque… Pierre

9 commentaires:

Bertrand Hugonnard-Roche a dit…

Tant qu'il n'y a pas de cheval !! (hihihihihihihihi - fait le cheval)

B.

calamar a dit…

il faudrait vérifier si la tromperie dure depuis longtemps... mais pour cela il faudrait ouvrir les livres achetés ! non c'est trop.

Anonyme a dit…

J'ignorais qu'il y eût des incunables à la vente à Tarascon !

Jean-Michel

Textor a dit…

Pierre, vérifiez tout même attentivement si vous n'avez pas la Jument Verte, quelque part sur vos rayons ... :)
Textor

calamar a dit…

la Jument Verte, çà va, elle affiche les couleurs ! il faut plutôt se méfier du Boeuf clandestin.

Pierre a dit…

Quand je pense au scandale si on avait trouvé 2% d'incunable dans du Barbara Cartland ! Là, les britanniques ne nous l'auraient jamais pardonné ;-)) Pierre

Textor a dit…

Ma foi c’est vrai qu’il y a un trafic ! J’ai voulu vérifier dans mes incunables et voilà ce que j’ai trouvé au folio CCXXIII du Supplementum summae Pisanellae : « Il l’a pris par les cheveux et la jeta violemment sur le lit, elle poussa des gémissements de louve … (Tout ceci en latin évidemment, Graviter accepit et misit in coma concubitus edidit clamorem luporum … ) Je me demande si ce n’est pas du Barbara Cartland … ?

Textor

Anonyme a dit…

Aïe. Aïe. Aïe. Je soupçonnais ce genre de pratiques après en avoir eu de lointains échos, sans en être certain. Je vérifie sur-le-champ les folios douteux de mes incunables !

Y.

sandrine a dit…

OUhhh Que vais-je faire de mes Barbara Cartland, maintenant ...

Chut C'est pas moi.
Anonyme.