vendredi 22 février 2013

Les reliures "éditeur" de la Maison Piazza dans la collection Épopées et Légendes : superbes…


J'ai déjà présenté ici (vous pouvez cliquer), avec des éloges appuyées, les éditions H Piazza sur le blog. Je renouvelle l'opération en proposant à la vente, aujourd'hui, deux ouvrages de la collection Epopées et légendes, recouverts d'une fort belle reliure éditeur. Il n'est pas mentionné à quel relieur on doit ces veaux glacés estampés mais nul doute qu'il s'agissait dans, les années 1920, d'une maison renommée.


Médiéviste reconnu, Joseph Bédier, breton d’origine vécut les premières années de sa vie à la Réunion où ses ancêtres s’étaient installés au XVIIIe siècle. Il vint à Paris pour préparer le concours de l’École Normale Supérieure, qu’il réussit en 1883 avant de passer l’agrégation de lettres et d’obtenir, en 1893, sa thèse de doctorat.


Après avoir enseigné quelques années en Suisse, à l’université de Fribourg, il fut nommé maître de conférence à la Faculté de Caen puis à l’École Normale Supérieure. En 1903, lui fut enfin attribuée la chaire de langue et de littérature française du Moyen Âge au Collège de France.

Médiéviste à tous égards exceptionnel, Joseph Bédier fit beaucoup pour la résurrection des grands textes initiaux de la littérature française, en établissant d’excellentes éditions des Fabliaux, de Tristan et Yseult que je présente ici dans une belle édition et de La Chanson de Roland. Il fut également avec Paul Hazard, académicien lui aussi, l’auteur d’une remarquable Histoire de la littérature française (1923-1924).


Avant d’être nommé en 1929 administrateur du Collège de France et d’être élevé à la dignité de Grand-croix de la Légion d’honneur en 1937, il fut élu à l’Académie française, en1920 au fauteuil d’Edmond Rostand.


On connaît moins Gustave Rouger qui nous dit seulement, dans sa préface, qu'il a passé son enfance dans les pays arabes et qu'il s'est entouré des meilleurs spécialistes pour traduire les manuscrits mis à disposition par la B.N.F. Peut-être y a-t-il quelqu'un, dans ce vénérable établissement, qui se rappelle de lui ? Pierre


BEDIER (Joseph). Le roman de Tristan et Iseut renouvelé par Joseph Bédier. Paris, Edition d'art Piazza, 1924. Un volume  in-8 carré de la collection épopées et légendes. Reliure  éditeur plein veau glacé avec plats et dos estampés à froid de motifs entrelacés, titre et nom de l'auteur en lettres dorées, tranche supérieure dorée, gardes colorées, couverture conservée. [4ff], xiii, 222 pp, [5ff]. Excellent état. Vendu

ROUGER (Gustave). Le roman d'Antar d'après les anciens textes arabes. Paris, Edition d'art Piazza, 1923. Un volume  in-8 carré de la collection épopées et légendes. Reliure  éditeur plein veau glacé avec plats et dos estampés à froid de motifs entrelacés, titre et nom de l'auteur en lettres dorées, tranche supérieure dorée, gardes colorées, couverture conservée. [3ff], vi, 218 pp, [1f]. Excellent état. Vendu

7 commentaires:

Bertrand Hugonnard-Roche a dit…

Un petit côté Jambonneau avant l'heure non ? ;-)

B.

Pierre a dit…

Le thème abordé "Épopées et Légendes " ne se prête pas aux grands tirages de JDB et le style de la reliure est bien dans l'époque 1920, à rapprocher plutôt du style de Kieffer, par exemple.

De plus, c'est du veau ! Pierre ;-))

calamar a dit…

ce sont de vrais livres !!!

Bertrand Hugonnard-Roche a dit…

Je suis rassuré, au premier coup d'oeil j'avais pris ça pour du cheval ! ;-)

B.

calamar a dit…

faut faire des analyses ADN pour être sûr...

Textor a dit…

Superbe ! Belle typo aussi.
T

sandrine a dit…

Bonjour Pierre, je ne les connaissais pas en reliure. Ils font envie. Mais je dois me calmer un peu ...
Nous verrons dans quelques mois s'ils ne sont pas partis. Ils trouveront leur place dans l'atelier.
j'aime beaucoup la cohérence entre le plat et la couverture.
Plus je fréquente votre blog et plus je suis convaincue d'aimer les livres qu'on dit populaire.
Bien à vous,
Sandrine.