jeudi 11 février 2010

CODE DES IMPOTS… SALVT ! TVA BIEN ?


On se présente, mais non tu connais déjà
On est là pour te pomper
T'imposer sans répit et sans repos
Pour te sucer ton flouze -Ton oseille - Ton pognon - Ton pèze - Ton fric - Ton blé - Tes économies - Tes sous - Ton salaire - Tes bénefs - Tes bas de laine - Tout ce qui traîne - C'que tu as sué de ton front - On te le sucera jusqu'au fond

On est là partout
Même quand tu joues
Pauvre idiot, on est là partout
Le loto, c'est nous - Le bingo, c'est nous - Le tiercé, le quarté , le quinté - C'est encore nous - Le quinté plus, on te re-suce

Faut qu'tu craches, faut qu'tu payes
Faut qu'tu craches, faut qu'tu payes
Pas possible que t'en réchappes
Nous sommes les frères qui rapent tout


T'a pensé à payer ta Taxe, foncière,Taxe immobilière,Taxe professionnelle,Taxe sur le personnel,Taxe d'apprentissage,Taxe si t'es pas sage,Taxe sur tout ce qui bouge, Sur tes clopes et sur ton rouge, Sur tes cachets d'aspirine, Sur ta vodka, sur ton gin ah ! ah !
Majorations relevées
Vignettes et timbres fiscaux
Cartes grises et assurance auto
PV droit d'immatriculation
Crache, crache
Essence, péage, héritage, partage, ménage, concubinage
On est là à tous les étages

Nous sommes URSSAF, CANCRAS et CARBALAS
Qui que tu sois, quoi que tu fasses
Faut qu'tu craches, faut qu'tu payes
Pas possible que t'en réchappes
Nous sommes les frères qui rapent tout.


Je t'offre un pot ! Et oui un pot - Impôts fiscaux - Impôts locaux - Impôts directs - Et indirects - Impôts fonciers - Impôts rentiers - Impôts sur les grandes fortunes - Impôts même si t'as pas de tunes - Impôts sécheresse - Impôts richesse - Impôts nouveaux - Impôts rétros - Impôts recto - Impôts verso - Impôts sur le revenu - Impôts sur les revenants

Nous sommes URSSAF, CANCRAS et CARBALAS
Qui que tu sois, quoi que tu fasses
Faut qu'tu craches, faut qu'tu payes
Pas possible que t'en réchappes
Nous sommes les frères qui rapent tout.
Et s'il te reste quelques sous
Pour tout savoir sur nous
Avec ces trois bouquins
Tu f''ras face aux requins.
Ce n'est pas du pipo
Tu n'auras plus d'impôt !!

Au fait, qui a dit "Enrichissez-vous ", Karl Marx, François Guizot ou Frederick Taylor ?



RENARD (X. G.) & EDWARD (J.), DUBOUT (Albert) Code général des impôts, texte officiel. Extraits choisis et commentés par X. G. RENARD & J. EDWARD. Illustrations en couleurs de DUBOUT. Maurice Gonon 1958 - , 16,5 X 23,5 cm, rel. éd., 42 illustrations en couleurs, couverture illustrée en couleurs, 4e de couverture illustrée en couleurs, imprimé avec les formulaires des déclarations des revenus, exemplaire non numéroté relié par Ginoux, Bon état, 275 p. Vendu

HÉMARD (Joseph). Code général des impôts directs et taxes assimilées.- Illustré par Joseph Hemard. Texte intégral des lois, décrets, décrets-lois, décret de codification, suivi d'un formulaire administratif. Paris. Librairie Le Triptyque. 1944. In-8 (164 x 235mm) broché, couverture imprimée en noir et rouge et illustrée d'un petit dessin couleurs, 330 pages, nombreuses illustrations dans et hors texte en noir et en couleurs. Bel état. 47 € + port

TAHON (Maurice). Physiologie du contribuable. Illustrations en couleurs de Dugo. Paris, René Kieffer, 1936 ; in-8, broché couverture rempliée, deux plats décorés d'un dessin en argenté, 88 pp, nombreux dessins en couleurs in-texte. Tirage total à 1050 exemplaires, celui-ci un des 1000 exemplaires sur vélin de cuve (Nº 655). Coloris exécutés par E. Charpentier. Exemplaire en bel état, non coupé. Vendu

5 commentaires:

Bertrand a dit…

Beau billet plein d'humour.

éAu fait, qui a dit "Enrichissez-vous ", Karl Marx, François Guizot ou Frederick Taylor"

Sans regarder, je dirais de Karl aurait plutôt dit : "Ne les enrichissez pas !", Fréderick Taylor aurait certainement dit : "Enrichissez-moi !" il ne reste que Guizot, libéral-doctrinaire ne pouvait qu'avoir dit : "Enrichissez-vous!"

Quoi qu'il en soit, on s'enrichit forcément au détriment de quelqu'un puisque la valeur des choses est établie et aucune création de richesse n'est vraiment avérée que par la spéculation des hommes (ça c'est moi)... sans doute plus proche de Marx que de Taylor.

B.

Pierre a dit…

Bien vu Bertrand ! Guizot, par son engagement politique a malheureusement fait oublier qu'il était aussi une très belle plume.

Si ses traités historiques sont connus, c'est son dictionnaire des synonymes qui reste pour moi une référence.

Parlons impôts : Je crois que nous avons en France pas moins de 200 impôts comptabilisables dont certains sont des impôts sur les impôts. On a pas de pétrole mais on a des idées... Pierre

Jeanmichel a dit…

Le rat-de-cave peut, d'une lueur vacillante, aider le brave homme à élire la bouteille qui régalera ses amis ou, péremptoire et inhumain, le forcer à vendre la moitié de sa collection pour pouvoir conserver l'autre.

Pierre a dit…

Et c'est pourquoi le rat de bibliothèque a ma préférence aujourd'hui. J'ai aussi aimé les petits rats de l'Opéra quand j'étais à l'age de "L'age heureux"...

On attribue souvent au rat des dégâts sur les livres. Prendre un chat pour s'en soustraire, c'est aussi prendre le risque des griffures de chat avec cet avantage que l'on peut alors se payer de sa légitime colère en attrapant l'animal pour le faire souffrir... Pierre

Textor a dit…

Un pot... un pot, mais ils ne pensent qu'à boire ! Merci Pierre pour ce billet d'actualité qui m'a rappelé que je devais payer le tiers provisionnel le 15 !!
Information qui interessera bien des bibliophiles : savez vous que les livres anciens, rares ou précieux n'entrent pas dans la base de l'ISF ? (sourire)

T