vendredi 14 août 2009

Journées du livre ancien de Tarascon


Les premières journées du livre ancien de Tarascon sont maintenant bien mises en place et la mairie qui va gérer la partie technique de la manifestation me promet d'être fidèle à mes attentes (positionnement des baraques, arrêté de stationnement et banderole).

13 cabanes sur les 20 proposées ont été réservées à ce jour. C'est honorable d'autant que le positionnement sur "le livre ancien et la bibliophilie" a fait reculer les confrères moins habitués à ce type de manifestation. J'avais en effet demandé que ce salon ne soit pas un nième déballage de bouquins…


Je distribuerai personnellement des affichettes au Salon de Lourmarin. Si d'aucuns d'entre-vous veulent promouvoir ce marché du livre ancien de Tarascon, je vous enverrai le modèle par courriel avec toutes les formules de remerciements qui vont avec.

Si vous avez des suggestions, les commentaires sont faits pour cela.


Un ami bibliophile de passage me demandait hier pourquoi je "m'embêtais" avec tout cela ? Sérieusement, il va me falloir y réfléchir. Ego ? Inconséquence ? Audace ?

Je vous présente quelques photos de livres qu'un ami photographe a pris dans ma librairie et son diaporama. http://bpersonnaz.perso.neuf.fr/urbain7/


Benoit, tu es un génie ! Si d'aventure, tu arrêtes de faire le véto … Pierre

10 commentaires:

Hugues a dit…

Bonjour Pierre,
Félicitations! Je suis à votre disposition pour relayer toutes les informations nécessaires sur le blog du bibliophile.
Amitiés, Hugues

Pierre a dit…

Bonjour Hugues,
Voilà un soutien amical qui me fait extrêmement plaisir ! Je voulais vous réaffirmer toute ma reconnaissance pour avoir été un précurceur et un initiateur des blogs bibliophiles.
A bientôt à n'en point douter. Pierre

Marielle B. a dit…

Bonsoir Pierre,
Je suis tombée par hasard et non car tu me parles souvent de ton blog sur le "fameu" site, alors je me sentais obligé de laisser une trace. Je voulais écrire une réflexion sur un livre quelconque mais ma culture bibliophile étant réduite je m'arreterai sur un petit commentaire sans importane. Je te pris de ne pas regarder les fautes dorthographes ni les fautes de synthaxes car je n'es pas hérité du coté littéraire des Brillard malheureusement. Sur ce bonne continuation mon papounet !

Jeanmichel a dit…

Cette marque de confiance respectueuse pour "Papounet" est vraiment touchante, et les multiples fautes qui l'émaillent en augmentent d'autant sa charge émotionnelle.

Pierre a dit…

J'en suis d'autant plus touché que les trois "grands" n'ont jamais osé mettre un commentaire. A leur décharge, je dois avouer que je ne suis jamais allé sur leur site "Facebook" !
Bien sûr, l'orthographe est approximative mais la formulation est claire. Encore merci Marielle mais ne dis plus "papounet" devant tout le monde !

Scal a dit…

Dois-je te rappeller que je fus l'un des premiers commentaires laisses sur ce "fameux" (fama-la renommee et eux- ben heu! Merci Mr Granet pour ces quelques annees de Latin si prolifique)Blog! verifie tes sources.. daddy! Je te laisse donc, moi aussi, une trace sur ce blog apres avoir laisser des traces dans les hors-pistes australiens aujourd'hui. la bisette australienne (la chute se devait d'etre ridicule)

Le Bibliophile Rhemus a dit…

Bravo Pierre !
Belle nouvelle en rentrant de vacances.
J'espère y être ...?

Anonyme a dit…

Cher Pierre et message subliminal pour Philippe G qui le lira entre les lignes

ABRACADABRA... Papus, l'archèomètre etc.
Si la secte est décryptée, Té!
Le couvercle du gisant, Zan!
Se soulèvera d'un pan, Pan!
et l'alchimiste dégrisé, Zé!
retournera le sceau d'or, Dor!
et retrouvera la terre, Ter
Esotérique, non?
cela dit sans contrepet
en voici maintenant, mon cher sur votre beau métier
Ne pas confondre la bible de terre avec celle d'un premier anglais tandis que certains éditeurs romains cachent leur pub dans le titre, je sais que le relieur apprécie le vélin sans âge. les index sont trés chers car il exigent beaucoup de sous. Le lecteur n'est pas forcé d'acheter quand il lit, car cela créerait des saletés dans votre belle boutique qui a beaucoup d'Ibsen ôtés.
A Tarascon on dit que lors des fêtes médièvales les fadas se livrent à la délation tandis qu'il faut demander aux lectrices de rester pudiques devant les Courteline.
Dans le livre comme ailleurs, ya d'la drouille, il faut les douiller, ces bouquins. etc..
Suite au prochain message..

Signé
Professeur Guy Louis Gajoubert, qui n'aime pas la rouille sur les vieux bouquins;

Anonyme a dit…

Pierre,
Gajoubert vient d'écrire un commentaire contrepétique.. et je ne voulais pas le faire anonyme mais chque fois que je veux publier un commentaire, votre blog me demande des choses bizarres telles que choisissez un profil: profil google etc URL? comme je n'y arrive pas, le commentaire ne peut pas partir alors j'envoie le commentaire sous anonyme
Guy Lesoeurs

Pierre a dit…

Cher professeur,
Je me prends l'après-midi pour tout décrypter. Champolion aurait peut-être abandonné...
Si vous rencontrez Guy, dites-lui qu'en choisissant le profil "google", le nom qu'il a choisi sur blogger apparaitra. A lui de choisir le bon pseudo qui apparaitra en début de message. Je ne sais pas si j'ai été très clair...
Amitié. Pierre