samedi 26 juin 2010

Fêtes de la Tarasque ; livres de corsaires et de flibustiers...




Sans que je puisse me l'expliquer par autre chose qu'une facétie provençale, nos fêtes de la Tarasque n'abordent plus la légende de ce monstre marin cher à notre cœur mais le thème de la piraterie et des corsaires qui est beaucoup plus identifiable par la jeunesse.


Comme nous ne sommes plus à une invraisemblance près, il faut savoir que c'est Tartarin de Tarascon, en personne, qui a accueilli ces fiers marins à l'escale de notre modeste port fluvial, qui les a amené à la fête foraine et qui les accompagnera, ce soir en bodega… ;-))


Je me devais de dénicher sur mes rayonnages quelques ouvrages abordant un thème maritime, peu recherché à Tarascon, en temps normal. Pierre


SAINTE-CROIX DE LA RONCIERE. A la conquête des mers. Nouvelles éditions Excelsior. Paris, 1938, Broché , Grand in 8 de 328 pp non coupées. Nombreuses cartes et gravures. 34 € + port

LEBLANC William. Récits de ma vie d'aventures et de navigation. Souvenir d'un vieux normand. Plon, grand in 8. Broché, 1895, 366pp. Édition Originale, frontispice, bel état. Vendu


DAYE Pierre. La Belgique maritime. Desclée Debrouer éditeurs. 1930, grand in 8, Broché, 116 pp, non coupé. Nombreuses illustrations. 18 € + port

LANGLOIS (Lieutenant-colonel). La découverte de l'Amérique par les normands vers l'an 1000. Deux sagas islandaises. Paris, 1924, Société d'éditions géographiques. Broché, 166pp, non coupées, nombreuses illustrations. Couverture cartonnée un peu salie. 26 € + port

8 commentaires:

Textor a dit…

Pierre, votre librairie est une caverne d'Ali Baba, sur chaque thème vous pouvez aligner plusieurs titres!
La flibuste a toujours fait rêver, et l'édition originale d'Oexmelin sur l'histoire des flibustiers, quand on la voit en vente, atteint des sommets. Je n'ai jamais pu l'acquérir !
T

Pierre a dit…

Ce matin, Tartarin de Tarascon est passé à la boutique transmettre un petit bonjour aux lecteurs du blogue. (Voir photo au début de l'article)

Merci Tartarin ! Pierre

Pierre Bouillon a dit…

Photos charmantes. Merci de les partager. N'abusez pas du pastis !
Pierre B.

Pierre a dit…

C'est un des charmes mais aussi la faiblesse de ma librairie de proposer un peu de tout, sur tout, en survolant les sujets, sans jamais me spécialiser dans un domaine.

En m'installant à Tarascon, loin de l'exigence et de la concurrence, j'ai cherché la sérénité au détriment de la réussite...

Et pour être complètement serein, il me fallait beaucoup d'ouvrages pour répondre à la clientèle ! Pierre ;-))

Pierre a dit…

Je bois très peu de Pastis, Pierre, mais vous avez raison. A Tarascon, les gens boivent du "Pastis 51" mais jamais de "Ricard" ou autre succédané. Il ne faut pas transiger avec la tradition !

Bertrand a dit…

Tartarin me parait vraiment bien dans le personnage !

Bravo pour cette belle fête dont on aurait aimé en être !

A bientôt,

B.

Pierre a dit…

A Tarascon, pendant les fêtes, on ne dit plus " Daniel, une photo" mais Tartarin, une photo" !

C'est dire, s'il est dans le personnage ;-)) Pierre

Bertrand a dit…

Oui, un peu comme Madame Bettencourt en fait, pour un peu on l'appellerait Liliane.

La proximité quand même ! Quel belle chose !

B.