mardi 3 juillet 2012

Gerard Philipe : Slogan publicitaire : " Dévorez des livres !... "


Je ne sais pas si cela est très légal mais j'ai fait reproduire, pour mes clients de la boutique, un poster grandeur réelle de Gérard Philippe. Il trônait dans mon bureau avant. Il trône dans ma librairie aujourd'hui et on m'a plusieurs fois proposé de me l'acheter…

Cette affiche de promotion du livre m'a toujours fasciné. Je dis bravo au concepteur ! Le choix de l'acteur, la mise en page, le slogan, tout est parfait, ici.

Vous pouvez me commander un poster [60cm / 40cm], si vous le désirez. Je le vends 23 € auquel il faudra ajouter les frais de port (6 €)…  Le papier n'est pas en vélin teinté, comme l'original que je garde, mais l'effet est tout à fait honorable si l'on encadre l'affiche. De plus, je l'ai demandé dans un papier épais pour la qualité de l'impression. Pour inconditionnels de Gérard Philipe, des livres ou des deux ;-)) Pierre

Je n'en ai plus mais je ferai refaire, en début d'année 2013, quelques affiches pour les aficionados comme moi ! C'est fait !!

15 commentaires:

Le Bibliophile Rhemus a dit…

Souvenirs ...souvenirs... estudiantins.
ça ne nous rajeunit pas, mais ça entretient nos 40 ans dans la tête, tandis que nos jambes en ont près de 70 !

Pierre a dit…

Je vous ai vu en photographie sur votre stand parisien, Jean-Paul. Vous avez l'air en pleine forme ! Le livre entretient la mémoire, donc l'esprit, donc le corps.

Gérard Philipe est mort bien trop tôt. Il incarnait tout ce qu'un adolescent désirait : L'intelligence, le charme et la réussite. Mais c'est ce qui fait qu'il soit resté indéfiniment jeune. Pierre

pascalmarty a dit…

Voui, cette affiche est susceptible de nous rajeunir d'autant plus que ce n'est pas de trente ans comme le suggère le Bibliophile Rhemus, mais plutôt de soixante…
Ceci dit, je suis moins convaincu que Pierre par la perfection actuelle de ladite affiche qui, justement, marque bien ses soixante balais, à tous points de vue…

Pierre a dit…

Mon analyse est faussée. Je vis dans le et du passé ;-)) Pierre

pascalmarty a dit…

Bon, pour vous rassurer si besoin, mon cher Pierre, je dirai que si cette affiche a tous les défauts qui ont longtemps alourdi la réclame avant qu'elle ne devienne la pub puis la com, elle a en tous cas pour elle qu'il est plutôt sympa de voir Gérard Philipe en train de faire le pitre et d'échapper un peu à l'image du beau jeune homme romantique au regard perdu dans le lointain, image dont il n'aura jamais pu se dépétrer faute de vivre assez vieux pour ça.

Pierre a dit…

En effet. Il est devenu un symbole du théâtre d'avant garde d'Avignon qui commence maintenant. Là encore, j'aurais aimé que l'image de ce festival ne change pas trop. Aujourd'hui le off comble l'aspiration populaire.

On assiste, dépités, à un maelström de spectacles de cabaret plus ou moins cocasses et les queues des festivaliers se concentrent à la devanture des kebabs ou des marchands de glace... J'allais oublier les incontournables flutes indiennes et les innombrables rappeurs de rues !

Je ne regretterai pas tout ;-)) Pierre

Textor a dit…

Je m'étonne que quelque Tartarin de l'édition n'ait pas encore inventé le livre qu'on dévore vraiment après lecture, le genre mille-feuille.

Textor

Pierre a dit…

On pourrait utiliser du papier azyme... Pierre

Anonyme a dit…

Le livre que l'on mange cela s'est déjà tenté, Ezéchiel en fit les frais : " J'ouvris la bouche et il me fit manger ce livre ".
Sinon dans le genre peu à lire, beaucoup à manger, il y a le gâteau d'anniversaire.

Jean-Michel

sebV a dit…

il y a déjà tellement de livres indigestes...

Pierre a dit…

La faute en revient aux mots, pas au papier ! Pierre

Tex_242 a dit…

Un libraire du village de Redu en vend de nombreux exemplaires ... d'époque pour info

tex_242

Pierre a dit…

En ce cas, n'hésitez pas pour la version originale !

(larmes de chagrin) Pierre

Anonyme a dit…

Bonjour, hasard et coïncidences, j'ai vu cette affiche cet été à l'institut français de Florence et il se trouve que cette affiche a été réalisée par mon grand oncle, Henri Sjoberg, fondateur des éditions du Seuil en 1935... et votre post parait le jour de mon anniversaire ;-)

Anonyme a dit…

@Tex_242 pourriez-vous m'indiquez les coordonnées de cette librairie ou un lien pour acquérir l'original, la famille ne possède aucune affiche ;-)