vendredi 13 mai 2016

La plume sous le masque : Pensée du 29eme jour…




Les personnes qui gardent le moral sont maintenant priées de le rendre à ceux qui ne l’ont pas…

Voici l’air que j’ai fredonné, ce matin, sous le masque :
 
Et la fête est finie 
Sans bruit sans fureur, je m'en vais
Retrouver ma famille, mon coin de vie, mes secrets,
Sans jamais oublier
Qu'un jour on s'est parlé
Comme pour retenir l'éternité… L'éternité.
 

Les mélodies de Nicolas Peyrac ont bercé ma jeunesse ; je ne pensais pas qu’elles m’accompagneraient si longtemps et dans des endroits aussi improbables ! Mardi prochain, j’écrirai mon dernier billet "sous le masque". 30 séances, c’est déjà pas mal, non ?  J’essaierai de donner ensuite au blog une nouvelle orientation, plus axée sur les livres, sans oublier la chimiothérapie qui m’accompagnera, quant à elle, jusqu’à la fin de l’année en sachant qu’elle sera vraisemblablement moins agressive que pendant ces six dernières semaines, quand même... 

Et la fête est finie
Et l'amitié de vous, c'était bien
Vous m'avez écouté, vous m'avez souri, j'aimais bien
Vos yeux dans le noir
M'suivaient sans l'savoir
J'aurais bien voulu qu'on s'parle encore… Encore
 

Je vais pouvoir bénéficier, maintenant, de quatre semaines de repos thérapeutique. Bien sûr, ce sera l’occasion de récupérer un peu de mes forces perdues et d’attaquer la longue ligne droite qui mène à la guérison (plausible) avec l’énergie d’un coureur de fond. Je vais aussi essayer de multiplier les occasions de me faire plaisir et de remercier les personnes dont le soutien a été si important dans cette épreuve : je pense à vous, chers lecteurs, qui avez subi ma prose avec la mansuétude coupable qu’on prête aux amis !

Pierre

8 commentaires:

PARIS-LIBRIS a dit…

Bonsoir Pierre,

Je suis ravie que vous ayez prochainement un temps de répit et que votre protocole s'allège. Vous allez pouvoir échapper à tous ces lourds traitements et reprendre un peu de votre liberté pour nous parler des livres ou du temps qui passe avec votre humour léger qui rend ces billets délicieux.
Manifestement les choses se passent bien et je vous souhaite tout le meilleur pour l'avenir.

Bien cordialement.

Jean-Paul Fontaine, dit Le Bibliophile Rhemus a dit…

A propos d'amitié, je t'offre cette citation ne quitte pas mon esprit : " Un ami, c'est quelqu'un qui vous connait bien et qui vous aime quand même " (Hervé Lauwick). Bon repos, bonne récupération physique : ton esprit est intact !

calamar a dit…

mai-juin c'est le moment de bien choisir son orientation - l'Onisep est là pour t'aider. Le site Postbac doit être ouvert je pense, choisis bien ! c'est ton avenir qui est en jeu !

Pierre a dit…

Une page se tourne avec la fin de ces billets sous le masque. Ils m'ont permis d'aiguiser mon esprit sur des sujets qui m’étaient peu familiers ou qui pouvaient, éventuellement, me mettre mal à l'aise jusque-là… Je ne sais encore où m'amèneront mes pensées dans la 30eme et dernière séance : je peux simplement vous dire qu'il n'y aura aucune mélancolie à fermer cette page !

Amicalement. Pierre

Jean Michel Poulain a dit…

Pierre, Pierre, cher Pierre, c'est MAINTENANT que le soutien des amis va devenir important.
Absence de choses faites mais présence de choses ressenties, voilà ce qu'il faudra ne pas hésiter à raconter aux vrais amis... pendant encore quelques semaines.

Nadia a dit…

Tout a fait d'accord avec Jean-Michel. Ceci était une étape. Vous passerez par d'autres. Différentes mais tout aussi nécessaires et peut être étonnantes, dans le sens où vous n'auriez pas cru les vivre ainsi ni qu'elles allaient ressembler à ça.

Pierre a dit…

Je vais donc rester vigilant ;-))Pierre

Josefina a dit…

Je suis entrée ici en "bibliophile" et j ái découvert une trentaine des reflexions précieuses; donc je pense que ca a eté une tres bonne étape, pour vous, et pour nous.
Je vous souhaite un prompt rétablissement.